Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Windows Phone 7 jailbreaké

Par - Source: InfoWorld | B 10 commentaires

Trois développeurs ont publié un logiciel qui permet d’installer des applications non autorisées sur un smartphone Windows Phone 7. Il s’agit de Chevron WP7.

Pallier un défaut de Windows Phone 7

Microsoft dénonce évidemment l’utilisation de ce jailbreak, mais il pourrait être très utile pour les entreprises qui pourront déployer des solutions personnalisées à leurs besoins. En effet, contrairement à ce qui se passe sur l’iPhone où les entreprises peuvent développer et déployer des applications sans les faire passer par l’App Store, tous les programmes tournant sous Windows Phone 7 doivent être soumis à Microsoft pour publication sur son magasin en ligne. Or, dans le monde des entreprises, il n’est pas toujours judicieux de montrer au monde entier les outils développés pour ses employés.

La boîte de Pandore ?

Il sera aussi possible de créer des applications qui seraient naturellement rejetées du Marketplace par Microsoft en raison de l’utilisation d’API natives ou privées. Il est vrai que l’utilisation de ce genre d’outil augmente aussi grandement le risque d’installer un programme contenant un virus ou un bug compromettant le bon fonctionnement de l’ensemble du système.

Afficher 10 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • -1 Masquer
    Anonyme , 30 novembre 2010 08:46
    "mais il pourrait être très utile pour les entreprises qui pourront déployer des solutions personnalisées à leurs besoins"

    Très sincèrement, je ne pense pas. Les entreprises (surtout les grosses entreprises) se basent rarement sur des solutions Microsoft dans des configurations qui ne sont pas supportées par l'éditeur.

    Une solution officielle arrivera bien à un moment ou à un autre.
  • debians , 30 novembre 2010 09:08
    David Civera, vous parlez de ce que vous ne savez pas.
    Chez Microsoft c'est EXACTEMENT PAREIL que chez Apple.

    Avec un compte développeur, on peut installer ce qu'on veut sur son Windows Phone. Les entreprises peuvent bien évidemment développer des logiciels sans la moindre validation de Microsoft.
  • darkbul , 30 novembre 2010 09:40
    debiansChez Microsoft c'est EXACTEMENT PAREIL que chez Apple.


    Je dirai pas ça mais dans ce cas précis c'est vrai...
  • -8 Masquer
    beb232 , 30 novembre 2010 10:44
    Ahhhhhhhh jailbreaké cette Daube
  • -1 Masquer
    draxssab , 30 novembre 2010 15:07
    Fallais bien que ça arrive :D 
    Perso j'y vois que des avantages, car ceux qui jailbreak savent généralement ce qu'ils font et donc savent éviter les virus (généralement je dit)

    Et comme dit debians, il me semble bien avoir lu aussi que sur un compte développeur, on n'est pas obligé de passer par la validation µsoft pour les applications.

  • Mictateur , 30 novembre 2010 15:43
    Mon dieu...

    Ce petit outil ne fait qu'utiliser l'API native du système pour permettre de sideloader des applis qui ne sont pas sur le marché.
    Comme l'on dit certains dans les commentaires, on peut sideloader avec un compte développeur. La limite avec un compte développeur est de 10, cette limite avec ChevronWP7 est levée à un gros chiffre.
    De plus, il faut absolument un compte développeur ($99/an) pour développer des applis Windows Phone. Avec cet outil, on peut développer et tester, puis par la suite décider de s'abonner pour les soumettre au marché. Mais surtout, le truc, c'est que y'a pas beaucoup de pays qui sont supportés pour l'instant. Regardez ce graphique qui est relativement explicite...
    Quelques explications bonus.
  • magellan , 30 novembre 2010 16:44
    +1.
    Le terme Jailbreak est abusif, bien qu'il soit dans l'esprit de la manipulation. Concrètement, sur WP7, c'est une API. Sur Iphone, c'est du brute force pur et dur... donc techniquement très différent.

    J'attends de voir l'attitude effective de Ms face à ce "jailbreak", voire même s'ils ne vont pas simplement proposer de débrider aisément la chose, de manière à agrandir le parc des développeurs/utilisateurs hors périmètre store MS.

    EDIT:
    Pour ce qui est du "mais il pourrait être très utile pour les entreprises qui pourront déployer des solutions personnalisées à leurs besoins", je suis perplexe. Aucune chance qu'une entreprise s'amuse à passer par une étape supplémentaire pour déployer une application en interne, alors qu'il est plus judicieux de le faire "proprement". Je suppose que Ms propose(ra) une alternative pro pour le déploiement en masse d'applications tierces qui n'auraient rien à faire sur le store grand public.
  • shooby , 30 novembre 2010 18:24
    magellanSur Iphone, c'est du brute force pur et dur... donc techniquement très différent.

    D'un autre côté il faut bien ça aussi pour contrer des contrats eux aussi "de force brute" ... si vous me comprenez
  • magellan , 1 décembre 2010 10:10
    Tout à fait Shooby, mais j'émets un bémol tout simple: un contrat, cela porte bien son nom... Il faut le lire avant de le valider/signer, ce qui n'a rien à voir avec le fait d'en imposer littéralement les conditions sans que le contractant ait la possibilité de s'en plaindre.

    Personne ne force, que je sache, à acheter du Apple. Libre à chacun (comme je le fais) d'acheter chez le concurrent, pour ainsi s'affranchir des conditions de vente et d'usage des produits à la pomme. De ce fait, même si je n'apprécie pas la politique Apple, je ne peux pas non plus les blâmer d'agir de la sorte, au titre que les moutons acceptent de suivre le mouvement. D'ailleurs, Apple n'est pas la seule firme à agir de la sorte... Hélas:( 
  • shooby , 1 décembre 2010 18:09
    Personne ne force à acheter du apple, mais tu sait bien que le problème est tout autre : certains achètent sans se psoer de question