Windows Phone 7 jailbreaké

Trois développeurs ont publié un logiciel qui permet d’installer des applications non autorisées sur un smartphone Windows Phone 7. Il s’agit de Chevron WP7.

Pallier un défaut de Windows Phone 7

Microsoft dénonce évidemment l’utilisation de ce jailbreak, mais il pourrait être très utile pour les entreprises qui pourront déployer des solutions personnalisées à leurs besoins. En effet, contrairement à ce qui se passe sur l’iPhone où les entreprises peuvent développer et déployer des applications sans les faire passer par l’App Store, tous les programmes tournant sous Windows Phone 7 doivent être soumis à Microsoft pour publication sur son magasin en ligne. Or, dans le monde des entreprises, il n’est pas toujours judicieux de montrer au monde entier les outils développés pour ses employés.

La boîte de Pandore ?

Il sera aussi possible de créer des applications qui seraient naturellement rejetées du Marketplace par Microsoft en raison de l’utilisation d’API natives ou privées. Il est vrai que l’utilisation de ce genre d’outil augmente aussi grandement le risque d’installer un programme contenant un virus ou un bug compromettant le bon fonctionnement de l’ensemble du système.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    "mais il pourrait être très utile pour les entreprises qui pourront déployer des solutions personnalisées à leurs besoins"

    Très sincèrement, je ne pense pas. Les entreprises (surtout les grosses entreprises) se basent rarement sur des solutions Microsoft dans des configurations qui ne sont pas supportées par l'éditeur.

    Une solution officielle arrivera bien à un moment ou à un autre.
    -1
  • debians
    David Civera, vous parlez de ce que vous ne savez pas.
    Chez Microsoft c'est EXACTEMENT PAREIL que chez Apple.

    Avec un compte développeur, on peut installer ce qu'on veut sur son Windows Phone. Les entreprises peuvent bien évidemment développer des logiciels sans la moindre validation de Microsoft.
    1
  • darkbul
    debiansChez Microsoft c'est EXACTEMENT PAREIL que chez Apple.


    Je dirai pas ça mais dans ce cas précis c'est vrai...
    1