Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Titan de Cray et l'Intel Xeon Phi sont les vedettes des supercalculateurs

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 6 commentaires

Le classement des 500 supercalculateurs les plus puissants au monde vient d’être publié. Le Titan de Cray prend la première place du classement et la nouvelle architecture Xeon Phi d’Intel fait son entrée et arrive à la septième place, se plaçant devant le Tianhe–1A, le supercalculateur chinois qui avait pris la tête du classement en octobre 2010 et qui est maintenant trois fois moins puissant que le Titan.

Titan : rendements et nouveautés

Ce classement est intéressant, parce que le Titan était très attendu. Comme nous l’expliquions dans notre actualité « Des Opteron et des Tesla pour atteindre 20 Petaflops », il est censé franchir la barre symbolique des 20 Petaflops l’an prochain. Il tourne aujourd’hui à 17,6 petaflops.

Le Titan est un Cray XK7 embarquant des Opteron 6274 regroupant 16 cores chacun et cadencés à 2,2 GHz. Il intègre aussi les dernières cartes Tesla officialisées hier (cf. « NVIDIA lance la carte Telsa K20 et son GK110 »).

La machine est impressionnante, car elle arrive à détrôner l’ancien numéro 1, le Sequoia d’IBM, en utilisant presque trois fois moins de cores. Le Titan en demande 560 640 (dont 261 632 cores K20x de NVIDIA), contre 1 572 864 cores PowerPC pour le modèle de Big Blue. C’est une étape importante pour les supercalculateurs qui tentent d’améliorer leurs rendements en privilégiant les processeurs x86 (Intel domine 76 % du classement, contre 12 % pour AMD et 10,6 % pour IBM) et les systèmes GPGPU (en six mois, 16 systèmes de plus utilisent ce genre de puce, amenant le total à 62 supercalculateurs).

Xeon Phi vs GPGPU

L’autre grand événement de ce classement est l’arrivée d’un supercalculateur embarquant des Xeon Phi (cf. « Xeon Phi : 62 cores à 1,3 GHz ? »). Il s’agit en l’espèce du Stampede, un Dell PowerEdge C8220 utilisé à l’Université du Texas et pouvant atteindre 2,6 Petaflops sous Linpack. Pour mémoire le Phi est une carte issue du projet Knights Corner qui utilise une foule de cores x86 en 22 nm pour prendre en charge les calculs parallèles. Le Stampede devrait être mis à jour d’ici les prochains mois pour atteindre 10 petaflops.

Commentaires
Afficher les 6 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • TOTALSUXXX , 13 novembre 2012 05:21
    (Intel domine 76 % du classement, contre 12 % pour Intel et 10,6 % pour IBM)

    il y a 2 fois intel ??
  • David Civera , 13 novembre 2012 09:05
    Merci de l'avoir relevé. Les 12 % appartiennent à AMD
  • MD25 , 13 novembre 2012 09:29
    A-t-on une idée de la date de disponibilité et du prix de cartes Xeon Phi pour des stations de travail "standard" ?
  • vxavier093 , 13 novembre 2012 12:35
    La fiche du Titan parle de NVidia K20x à la place des Intel Xeon Phi...
    Alors je me pose des questions.
    http://www.top500.org/system/177975
  • vxavier093 , 13 novembre 2012 13:05
    J'ai mal lu, en fait.
    J'ai pas fait attention qu'on parlait des Xeon phi, liés au système Stampede.
    J'étais resté sur le système Cray.
  • The_F0x , 13 novembre 2012 13:49
    @MD25 : Il est déjà dispo, mais uniquement par des canaux indirects, c'est de la vente a des clients ayants des contrats spécifiques, pour une dispo "grand public" je crois que c'est Mi-2013. Sinon niveau prix ça tourne dans les 2500€ la carte, mais y a de beau discount en fonction du volume.