Intel Z68 : 3 cartes mères comparées

Overclocking

Plages de fréquences/tensions (paliers)
 ASRock
Z68 Extreme4
Asus
P8Z68-V Pro
Gigabyte
Z68X-UD3H-B3
BLCK
95-110 MHz (0.1 MHz)80-300 MHz (0.1MHz)80-200 MHz (0.1MHz)
Coefficients CPUjusqu'à 60xjusqu'à 59xjusqu'à 59x
DRAM1066-2133 MHZ
800-2400 MHz800-2133 MHz
Vcore0,6-1,7 V (5 mV)0,8-1,99 V (5 mV)0,75-1,7 V (5 mV)
VTT
0,66-1,87 V (13 mV)0,8-1,7 V (6,25 mV)0,9-1,53 V (5 mV)
PCH
0,78-1,65 V (9 mV)0,8-1,7 V (10 mV)non réglable
DRAM
1,2-1,8 V (15 mV)1,2-2,2 V (6,25 mV)0,87-2,13 V (5 mV)
CAS
5-15
3-15
5-15
tRCD4-154-151-15
tRP4-154-151-15
tRAS10-404-401-40

Dans quelle mesure l’activation de l’IGP est-elle pénalisante pour l’overclocking ?

La carte mère en P67 est en tête, mais précisons tout de même qu’elle est sur un segment tarifaire supérieur (200 euros en moyenne). La différence entre les deux cartes mères Asus est anecdotique (0,6%) : nous avons même déjà constaté des différences plus importantes entre deux cartes mères identiques achetées à plusieurs mois d’intervalle.

La Gigabyte Z68X-UD3H-B3 est finalement la seule à être en retrait, or c’est également elle qui a l’étage d’alimentation le plus léger et qui s’annonce la moins chère (150 euros).

En dépit de ce que l’on vient de voir, le modèle de Gigabyte est aussi celui qui parvient au BLCK le plus élevé. Ceci pourrait être un argument en sa faveur avec les processeurs à coefficient bloqué, sauf que le fait de maintenir un BLCK élevé entraine une usure prématurée du chipset dans le cas des cartes mères LGA 1155.

Là encore c’est la carte mère en P67 qui mène la danse, ce qui pourrait s’expliquer par l’activation de l’IGP sur les cartes mères Z68. La P8Z68-V Pro est significativement en retrait parce que capricieuse avec quatre barrettes : à chaque fois que nous avons essayé de pousser la mémoire au-delà de 2005 MHz, la configuration redémarrait.