Microsoft, maître de l’encodage par GPU ?

Microsoft vient de déposer pour la seconde fois une demande de brevet affirmant qu’il est l’auteur de l’encodage vidéo accéléré par un processeur graphique.

La première demande faite en septembre 2004 n’a pas eu de réponse et Redmond revient donc à la charge. Le contenu du brevet est néanmoins surprenant, car il couvre les techniques les plus utilisées pour que le GPU accélère l’encodage de flux vidéo. Les descriptions sont larges englobant la totalité des logiciels déjà sur le marché.

Si l’organisme américain (USPTO) en charge de donner une réponse penche vers Microsoft, les conséquences pourraient sérieusement freiner le développement des logiciels reposant sur les technologies en question. On imagine néanmoins que les sociétés concernées, telles qu’AMD, NVIDIA ou Adobe, par exemple, demanderont à être entendues avant décision de l’USPTO.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • Ah, Microsoft et le FUD, toute une histoire...
    0
  • Comment est-ce qu'ils vont arriver à prouver leur antériorité sur ce brevet?

    Ca me semble quand même très difficile à justifier leur histoire là !
    -1
  • Ouh la. Avant d'écrire ce genre de news, merci de se renseigner un minimum sur les procédures de dépôt d'un brevet. Il n'y a pas une phrase exacte dans votre texte...

    Le 13/09/04, Microsoft a fait une demande de brevet. Le brevet a été délivré le 07/07/09 sous le numéro 7558428.

    Le 22/10/04, Microsoft a fait une demande de brevet en continuation de celle effectuée le 13/09/2004. (http://en.wikipedia.org/wiki/Continuing_patent_application). Le brevet a été délivré le 12/10/10 sous le numéro 7813570.
    0