La fin du chiffrement de données pour les tablettes Fire d'Amazon

Depuis Android 6.0, Google fait du chiffrement des données l’un des pré-requis obligatoire pour approuver un smartphone ou une tablette d’un constructeur. Mais les tablettes Kindle Fire HD et HDX d’Amazon, de même que son Fire Phone, fonctionnent sous Fire OS, un système dérivé du projet AOSP (Android Open Source Project) et profondément modifié par Amazon lui-même. Les applications et services propres à Google ne sont donc pas intégrés, et son absence d’approbation n’est par conséquent pas un problème.

Une fonctionnalité « inutilisée » selon Amazon

Dans les précédentes versions de Fire OS, le chiffrement des données était bel et bien proposé en option aux utilisateurs. Mais depuis la dernière version, ce chiffrement local est tout simplement supprimé, officiellement « parce que la fonctionnalité n’était pas utilisée » (sic). En résumé, si vous souhaitez conserver la possibilité de chiffrer localement vos données, nous ne pouvons que vous conseiller de ne pas mettre à jour l’OS de votre tablette Kindle…

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire