Bon anniversaire... Athlon (10 ans)

Il y a 10 ans, le processeur connu sous le nom de K7 apparaissait. Le premier Athlon était né. Destiné à concurrencer le Pentium III, ce que le K6-III ne pouvait pas faire, le K7 a été introduit avec des fréquences de 500, 550 et 600 MHz.

EV6, Slot A, etc.

La grosse nouveauté de l'Athlon vient de son FSB, récupéré directement chez Alpha. Ce bus EV6 fonctionnait (sur les premières versions) à 100 MHz en DDR (équivalent 200 MHz, donc) contre seulement 100 ou 133 MHz chez Intel. Le processeur en lui-même était très performant, doté (enfin) d'une FPU valable et disposait de 2 x 64 ko de cache de niveau 1, ce qui était un record pour l'époque. Point intéressant, le cache de niveau 2 était externe (comme sur les Pentium III et contrairement aux K6-III) avec une capacité de 512 ko et une fréquence comprise entre 50 % et 33 % du CPU. Le connecteur était le Slot A, mécaniquement compatible avec le Slot 1 d'Intel, mais pas électriquement. La première version (Argon) était gravée en 250 nm et des modèles plus rapides, en 180 nm, sont apparus ensuite (Orion et Pluto). Le processeur, dans sa forme originale, a atteint 1 GHz (en 180 nm) avant de passer au Thunderbird, une version améliorée et dotée d'un cache de niveau 2 interne. D'autres versions se sont succédé et le Barton (130 nm et 512 ko de cache de niveau 2) a été le dernier modèle de la gamme, avant l'apparition des K8.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
    Votre commentaire
  • Iksarfighter
    Préhistorique !!! ;-)
    0
  • TNZ
    Quote:
    ... La grosse nouveauté de l'Athlon vient de son FSB, récupéré directement chez Alpha. ...


    "récupéré directement de l'architecture DEC-Alpha " eut été plus juste ! [:al0y]
    0
  • frederpe
    La grosse nouveauté de l'Athlon c'est surtout ses perfs.

    C'est le premier proc x86 a pouvoir réellement se confronter aux procs d'Intel
    0