Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Fonctionnalités, MLAA 2.0 et évolution du SSAA

AMD Radeon HD 7870 et 7850 : les meilleures cartes pour les joueurs
Par

Fonctionnalités

Les cartes de la gamme Radeon HD 7800 possèdent les mêmes fonctionnalités et caractéristiques générales que toutes celles de la série 7000. Basées sur l’architecture Graphics Core Next, elles proposent une version améliorée de l’Eyefinity, des capacité de calcul généraliste (GPGPU), une fonctionnalité de gestion de l’alimentation nommée ZeroCore et des performances en tessellation améliorées. Sans compter toutes les fonctionnalités qu’AMD avance mais que nous ne pouvons pas tester : module audio numérique multi-points séparé (DDMA), textures partiellement résidentes (PRT), gestion du HDMI 3 GHz, prise en charge de DirectX 11.1, d’OpenCL 1.2 et de DirectCompute 11.1. Nous avons déjà abordé tous ces points dans notre article consacré au lancement de la Radeon HD 7970, donc n'hésitez pas à retourner y faire un tour.

Une fonction annoncée pour la série 7000 continue malgré tout encore et toujours à manquer à l’appel : le video codec engine, ou VCE. Cet encodeur H.264 multi-flux matériel est, potentiellement, la réponse d’AMD au Quick Sync d’Intel. D’après nos sources, la partie logicielle correspondante existe bel et bien, mais les pilotes ne sont pas au point et elle est donc désactivée. Lorsqu’AMD sera prêt, il n’y aura plus qu’à activer le VCE et l’infrastructure logicielle, apparemment déjà présente, se mettra à fonctionner. D’après le fondeur, l’encodeur devrait être fonctionnel dans environ un mois.

MLAA 2.0 (Morphological Anti-Aliasing)

L’anti-aliasing morphologique n’est absolument pas spécifique aux Radeon HD 7000 dans la mesure où il s’agit d’une fonction présente dans toutes les cartes AMD depuis les Radeon HD 4000. La société affirme toutefois avoir amélioré la qualité de l’image et les performances dans un « MLAA 2.0 » qui sera inclus aux pilotes Catalyst dès la version 12.3 beta et 12.4 WHQL.

Ayant accès à une préversion des pilotes 12.3, nous avons procédé à quelques tests afin de vérifier les dires du fondeur, de nous faire une idée des performances et de la qualité visuelle et de les comparer à l’anti-aliasing logiciel de Nvidia (le FXAA).

Pour ces tests, nous avons utilisé le jeu The Elder Scrolls V: Skyrim, car il s’agit d’un titre souffrant d’un grand nombre de d’artéfacts liés à l’aliasing du feuillage que le MSAA (multisample anti-aliasing) matériel ne parvient pas à éliminer. C’est également l’occasion de comparer le MLAA 2.0 au FXAA, le jeu de Bethesda prenant en charge les deux technologies.

Malheureusement, il apparaît que dans certains jeux, le MLAA premier du nom soit buggé et que (oh surprise), Skyrim soit l’un d’eux ; ce qui en fait tout de suite une plate-forme nettement moins optimale pour comparer la première génération du MLAA à la deuxième. Heureusement, il semblerait qu’avec le MLAA 2.0, les problèmes soient aujourd’hui réglés. De manière générale, les performances sont en retrait par rapport au FXAA de Nvidia, mais les performances ne font pas tout : la qualité visuelle est au moins aussi importante.

Comme vous pouvez le voir, le FXAA donne une image plus floue que le MLAA 1.0, et le MLAA 2.0 améliore encore la netteté globale. Peut-être consacrerons-nous un jour un article plus détaillé à la question.

Amélioration du SSAA (Supersampling Anti-Aliasing)

AMD affirme que les pilotes Catalyst 12.2 ajoutent la prise en charge du super-échantillonnage (SSAA) dans les titres DirectX 10 et 11, ce qui vient combler un manque dont nous nous plaignions l’an dernier dans notre article Anti-Aliasing Analysis, Part 1: Settings And Surprises (en anglais). Bien que la SSAA soit souvent inutilisable en raison de l’effet dévastateur qu’il a sur les performances, il est intimement lié à la technologie Adaptive Anti-Aliasing (AAA) d’AMD, un mode peu connu dont le potentiel est pourtant énorme, tant il améliore la qualité visuelle des jeux comportant des textures transparentes sans pour autant faire chuter les performances comme le SSAA. Comme nous le mentionnions dans le dernier article en lien, la technologie de Nvidia (nommée Transparent AA) était compatible avec un bien plus grand nombre de jeux ; nous sommes donc heureux de voir aujourd’hui débarquer un mode Adaptive AA fiable et espérons que celui-ci sera pris en charge par plus de titres.

AMD a également déclaré l’ajustement automatique du niveau de détail fera partie des fonctions ajoutées aux Catalyst 12.3 et 12.4 WHQL. On nous a dit que cette fonctionnalité, qui améliore la netteté des textures lorsque le SSAA est activé, « n’était pour l’instant disponible que sur les cartes Southern Islands ». Nous n’avons pas pu le vérifier lors des quelques tests que nous avons eu le temps d’effectuer, mais nous avons l’intention d’étudier l’anti-aliasing plus en détail lors d’un prochain article.

Donnez votre avis