Ryzen : AMD confirme un bug, corrigé par une mise à jour du BIOS

Le die d'un RyzenLe die d'un Ryzen

Une source au sein d’AMD aurait confirmé hier qu'un problème au niveau de l’unité de calculs en virgule flottante des Ryzen engendre un crash du PC entier, lors de l’exécution d’instructions FMA3 optimisées pour les processeurs Haswell-E d’Intel. Le problème a d’abord été découvert par quelques membres du forum de HWBOT qui ont pu vérifier que le défaut se manifestait sur plusieurs systèmes d’exploitation et diverses machines.

À lire aussi :
- Notre comparatif de processeurs
- Test Ryzen 7 1800X : un CPU révolutionnaire ?
- Test des Ryzen 7 1700, 1700X et 1800X

Fin heureuse

Le problème viendrait d’un module de gestion de la consommation. Le système ne fournirait pas suffisamment de courant pour permettre l’exécution des instructions, ce qui expliquerait pourquoi certains CPU overclockés seraient épargnés. La bonne nouvelle est qu’une mise à jour du BIOS rectifierait la situation. De plus, les instructions problématiques n’étant pas courantes, le défaut a une portée très limitée.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • mitch074
    Donc ce n'est même pas parce que l'instruction est mal implémentée (inversement au bug originel du Pentium par exemple), mais à cause d'un léger manque d'alimentation de l'unité, et qu'il y a déjà un correctif via un patch du firmware processeur lequel n'impacte donc pas les performances (à la bug du TLB des Phenom)? Vu le nombre qu'il peut y en avoir chez tous les fondeurs, ça ne vaut pas un article...
    2
  • Karissmatic
    C'est toujours bon à savoir.
    1
  • chermositto
    Quels bras cassés chez AMD !!!
    -3