Un smartphone Android reçoit la mise à jour... 2.3

Un des problèmes d'Android souvent mis en avant est la mise à jour des terminaux : peu d'appareils utilisent la dernière version du système et les constructeurs ne semblent pas toujours pressés de proposer la dernière version à leurs clients. Et Motorola — dont la branche dédiée à la mobilité a été rachetée par Google — ne montre pas l'exemple...

Gingerbread

La société vient en effet de mettre à jour un appareil sorti en janvier 2011, le Cliq 2. Ce smartphone milieu de gamme doté d'un clavier reçoit donc une mise à jour... vers Gingerbread, alias Android 2.3. Si la mise à jour d'un modèle qui a bientôt 18 mois est finalement un bon point pour Motorola, proposer un OS qui date de décembre 2010 l'est moins. Cet exemple un peu caricatural montre que tous les appareils ne sont pas logés à la même enseigne et que les mises à jour sont un problème, même dans une société qui appartient à Google.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • Zorro2034@guest
    Salut, éternel problème = éternel analyse ! Aucun constructeur n'a intérêt à mettre à jour des model vieux d'une année s'il veux vendre les model qu'il viens de sortir, c'est tout... avoir le dernier Android est aussi un argument Marketing. Ciao
    4
  • micaub
    Certes, mais quand en face, tu as une concurrence qui est, elle, susceptible d'offrir la dernière MAJ de son OS sur ses terminaux, ça peut te faire hésiter à réitérer l'aventure chez le même constructeur...
    2
  • K1n0
    @ micaub :
    Sauf que la concurrence coûte bien plus chère (sauf quelques modèles d'Android)
    0