Android utilise-t-il du code Java illégalement ?

Android est un système open source, sous licence Apache, et il semble qu'il y ait quelques petits problèmes dans le code source du système de Google. En effet, selon Florian Mueller — expert dans le monde du libre —, le code source d'Android contiendrait des fichiers qui ne sont pas sous licence open source et qui ont été redistribués alors que la licence ne le permet pas.

Il y a deux types de fichiers : certains (six) sont des fichiers de « test » qui ne sont plus distribués et qui n'ont jamais (selon Google) été distribués dans les versions finales d'Android. Reste que la distribution, même dans les sources, n'est pas permise par la licence. Les autres (au nombre de trente-sept) seraient liés à une API audio qui ne serait pas utilisée dans les versions distribuées, selon Google. Ces fichiers contiennent des indications claires : « ROPRIETARY/CONFIDENTIAL» (ils appartiennent à Sun) et  « DO NOT DISTRIBUTE! ». Le fait que Google n'utilise a priori pas les fichiers ne permet pas à la société de les redistribuer.

Pour le moment, le fond de l'affaire est assez flou : certains indiquent que Google a redistribué du code sans les droits, d'autres indiquent que c'est sans importance et certains pensent que toute cette affaire est une goutte d'eau dans la mare. En pratique, il va falloir attendre un peu pour avoir des clarifications sur cette histoire, mais il semble bien que Google va devoir nettoyer un peu son code, ce qui a d'ailleurs déjà été fait sur certains points.

Au final, ce « petit » problème ne va pas améliorer les rapports entre Google et Oracle (qui a récupéré les droits de Java en achetant Sun), en procès actuellement.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
    Votre commentaire
  • _octobre
    Comment chercher la m....
    0
  • mitch074
    'faudrait voir à pas traduire bêtement les articles de THG, il a déjà été démontré que les fichiers concernés étaient:
    - pour partie, du code de test anti régression: celui-ci n'est PAS redistribué avec Android sous forme compilé
    - pour le reste, une archive compressée contenant un pilote audio natif pour un chipset, lequel comprend une interface pour Java.

    En ce qui concerne les licences réécrites, les fichiers concernés ont été supprimés car considérés inutiles.

    Pour les détails, http://www.zdnet.com/blog/burnette/oops-no-copied-java-code-or-weapons-of-mass-destruction-found-in-android/2162
    1
  • _octobre
    Mouais.

    C'est ce que je dis, ca rend sourd....
    0