La Commission européenne lutte contre l'anonymat des Bitcoin

BitcoinBitcoin

La Commission européenne a publié un rapport demandant une règlementation plus stricte autour des Bitcoin avec entre autres une vérification obligatoire de la personne échangeant ses Bitcoin contre une monnaie étatique. Cela aurait pour conséquence de grandement limiter l’aspect anonyme des Bitcoin sur le sol européen. Les commissaires justifient leur position en expliquant que cela permettrait de couper une source de revenue des organisations terroristes et mieux suivre les mouvements des fonds et des personnes. Néanmoins, les détracteurs de cette proposition rappellent que le cash reste la source de fond la plus anonyme et une méthode de paiement toujours très utilisée. Cette législation sur les Bitcoin manque donc de pertinence, selon eux. Europol affirme quant à lui que les autorités n’ont jamais confirmé le financement d’activités terroristes par des Bitcoin.

Il faut aussi préciser que les Bitcoin ne sont pas complètement anonymes puisque chaque transaction est liée à une adresse et que les forces de police peuvent en principe lier une adresse à une personne en particulier, même si cela reste assez complexe en pratique. Il est possible de contourner ce problème en utilisant Tor pour la création d’adresse et ses transactions, mais Tor lui-même n’est pas infaillible (cf. « Une attaque a tenté de compromettre l’anonymat des utilisateurs de Tor »). Nous tenons aussi à souligner que de nombreux bureaux de change demandent déjà à leur client de vérifier leur identité. Le projet de loi européen semble donc être avant tout un effort d'harmonisation des règlements déjà en place.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • On peut même allez plus loin si on pousse cette idée de génie : en demandant l'identité d'une personne chaque fois qu'elle fait plein à la pompe, on pourra plus facilement identifier et suivre à la trace les terroristes.
    1