L'antivirus : quel impact sur les performances du PC ?

Nos collègues américains viennent de publier un dossier intéressant : quel est l’impact d’un antivirus sur les performances d’un ordinateur personnel ?

Pour trouver la réponse, ils ont pris plusieurs antivirus et ils ont testé. On retrouve donc AVG, dans sa version gratuite, GFI, de la société Vipre, Kaspersky dans sa version 2012, McAfee Internet Security, Microsoft Security Essentials et Norton Internet Security. La machine de test est assez « costaude » : Intel Core i7-2600K, 8 Go de RAM, un disque dur de 750 Go (Western Digital Scorpio Blue), le tout sous Windows 7 64 bits.

Le choix du disque dur — un simple modèle 5 400 tpm en 2,5 pouces — est tout à fait normal : il permet d’affiner la différence entre certains tests, en ralentissant les opérations qui utilisent intensivement le disque dur.

Pour les tests, nos collègues ont vérifié le temps d’installation de LibreOffice, le temps de démarrage, le temps de mise en veille, les performances avec PCMark 7 et le temps de chargement de certaines pages dans Internet Explorer 9.

Pour l’installation, comme prévu, il y a un impact. C’est nettement plus lent avec un antivirus, qui va analyser certains fichiers.

Pour le temps de démarrage et la mise en veille, assez étonnamment, l’impact est faible. Mieux, le système démarrait plus vite dans tous les cas avec un antivirus que sans, visiblement à cause de la mise en cache de certains composants.

Au niveau des performances pures, il y a peu de différence entre une machine avec et une machine sans antivirus. Le seul moment où la différence est notable est dans les jeux : on perd pratiquement 10 % de performances avec l’antivirus dans PCMark 7.

Pour le dernier test, le chargement des pages, l’antivirus a évidemment un impact et les gains apportés — par exemple — par une connexion à très haut débit seront annulés par un antivirus. Mais est-il vraiment prudent de se passer de ce dernier ?

Au final, l’impact est en général faible, sauf dans quelques cas particuliers. Et avec des CPU modernes, l’impact est assez faible pour que les performances d’un antivirus ne soient pas un critère de choix.

Pour approfondir le sujet, nous vous conseillons d'aller lire l'article de nos collègues sur Tom's Hardware, en anglais.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
20 commentaires
    Votre commentaire
  • ils auraient pu faire le test avec BitDefender, ça aurait été sympa...
    Après les mesures ne correspondent pas toujours à la réalité, et moi ce que j'ai constaté c'est que quand je suis passé de Avast à BitDefender mon ordi est devenu beaucoup plus lent...
    0
  • Symantec est une vraie plaie. Et quand il scanne vous avez plusieurs heures pour prendre un café, tellement ça effondre la machine ...
    3
  • C'est bien tout ça, mais il y a aussi bitdefender, Eset et NOD32, qui sont utilisés aussi dans le monde de l'entreprise...

    Pas un mot non plus sur certains antivirus qui monopolisent les ressources a un instant T...

    Conclusion, le meilleur antivirus, c'est linux...qui exploite vraiment la machine, plutot que d'exploiter l'homme (c'est combien d'€ un "petit" mac affee ?)
    1