Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

ARM - qui fait quoi : Apple (3)

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 0 commentaire

Après NVIDIA, intéressons-nous à un autre petit nouveau dans les SoC ARM, Apple.En effet, si Apple vend des appareils équipés de puces ARM depuis des années — la société a cofondé ARM en 1990 pour avoir un CPU pour le Newton —, les processeurs ne sont vendus sous la marque Apple que depuis un an.

Apple ne propose actuellement qu'un seul SoC ARM, l'Apple A4. Il existe plusieurs variantes, en fonction de la fréquence : l'iPad a un modèle à 1 GHz et l'iPod touch 4G, l'iPhone 4 et l'Apple TV se limitent à 800 MHz. De plus, Apple utilise de la mémoire empilée sur le processeur (stack) et si l'iPhone 4 est doté de 512 Mo de RAM, les autres modèles se limitent à 256 Mo. On compare généralement l'A4 au Hummingbird de Samsung, mais ils sont différents : le SoC de Samsung intègre notamment un GPU plus rapide.

Apple A4 : le CPU

Pour le CPU, on n'a pas un core d'origine Apple, contrairement à ce que certains pouvaient penser. L'A4 utilise un core assez classique chez ARM, le Cortex A8. C'est le même core que celui utilisé dans l'iPhone 3GS (doté d'un SoC Samsung) et dans beaucoup de smartphones. C'est un core en architecture ARMv7, doté d'un pipeline de 13 étages et qui gère les instructions de façon séquentielle (In Order). La FPU est assez moyenne (celle du Cortex A9 est plus efficace) mais la majorité des implémentations — dont celle d'Apple — intègrent le jeu d'instructions SIMD Neon. 

Apple A4 : le GPU

Le GPU de l'Apple A4 ne vient pas non plus de chez Apple, c'est une puce Imagination, un PowerVR SGX535. Cette puce compatible OpenGL ES 2.0 est utilisée dans bien d'autres SoC (OMAP3 notamment) mais aussi par Intel dans ses chipsets Atom (le GMA500 est un SGX535). Un SGX 535 dispose de deux unités « USSE » (Universal Scalable Shader Engine) et deux unités de texturing. La puissance est correcte, avec 14 millions de triangles/s et un fillrate de 1 gigapixel, même si d'autres puces sont plus efficaces, comme le SGX540 et Tegra 2.

I/O et production

C'est au niveau des E/S et de la production qu'Apple fournit un produit efficace. La mémoire est directement placée sur le die du SoC et elle est connectée via un bus 64 bits, ce qui est deux fois la largeur habituelle. Au niveau de la production, ce n'est — encore une fois — pas un produit Apple, qui n'a pas de fonderie, mais une puce gravée par Samsung, en 45 nm. Sans que ce soit totalement officiel, on sait qu'Apple a acheté Intrinsity et que les ingénieurs de la société auraient travaillé avec Samsung pour améliorer l'implémentation du Cortex A8 et atteindre des fréquences élevées pour ce type de puce.

Le futur

Pour sa prochaine génération de puce, Apple devrait proposer un « A5 ». On attend un SoC intégrant un CPU de type Cortex A9 avec deux cores et une puce PowerVR SGX543MP2, plus rapide que le SGX535 actuel.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires