Une puce ARM... pour les imprimantes

CSR vient d'annoncer un SoC (System on a Chip) étonnant : il est destiné aux imprimantes. Et ce SoC ARM propose le même GPU — un Mali-400 de chez ARM — qu'un smartphone comme le Galaxy S 2 de Samsung...

Le Quatro 5300 intègre donc un core de type ARM11, un GPU Mali-400 et des DSP destinés aux traitements des images. L'encodage et le décodage des fichiers JPEG sont pris en charge matériellement, tout comme tous les traitements nécessaires à l’acquisition des images via le scanner. Le processeur ARM11 va gérer les tâches courantes et les calculs et un Cortex M3 (une puce qui remplace un microcontrôleur) s'occupe de la gestion du matériel. Un modem est aussi intégré directement dans le SoC, ce qui permet d'ajouter des fonctions de type fax aux appareils. Enfin, le support des écrans est intégré, tout comme la prise en charge des écrans tactiles.

La puce est gravée en 40 nm et existe en plusieurs versions, selon la cible. La consommation maximale est de 2 W et la fréquence peut atteindre 525 MHz.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • amnesia_fr13
    Au début des années 2000, une société française innovante nommée Tak'Asic développaits des puces avec un coeur ARM9 et un coprocesseur de traitement d'image pour l'impression haut de gamme.
    Malheureusement, elle a disparue, peut-être un peu trop en avance par rapport à la demande du marché à ce moment-là.
    0
  • collinm
    les puces arm au niveau des imprimantes, c'est pas vraiment nouveau.....
    0
  • pascal16
    les imprimantes ont des microprocesseurs et une puce programmable de firmware, c'est pensée à être très évolutif, un seul circuit pour une large gamme.
    0