Se connecter / S'enregistrer

Le SoC ARM Opteron d'AMD sur une carte mère de développement

Par - Source: Lenovator | B 0 commentaire

Il n’y a pas que le x86 dans la vie, même dans celle d’AMD : le constructeur propose en effet depuis le début de l’année son Opteron A1100, un SoC à architecture ARM. C’est justement cette puce que le constructeur LeMaker a choisi pour sa carte Cello.

Les caractéristiques techniques de l’Opteron A1100 sont connues depuis quelques semaines déjà. Modulaire, il regroupe dans sa version la plus puissante jusqu’à 8 cœurs Cortex-A57, 1 Mo de cache L2 par couple de cœurs, un cache L3 partagé de 8 Mo ou encore des contrôleurs mémoire DDR3/DDR4, PCIe 3.0 (8 lignes) ou encore SATA 6Gbps et Ehernet 10GbE.

Une carte de développement

Alors que l’on attend depuis quelques temps déjà la disponibilité de la carte de développement « HuskyBoard » d’AMD, toujours pas disponible, la surprise vient donc de l’existence de cette autre carte de développement, qui ressemble étrangement à ce qu’AMD aurait du proposer.

On retrouve donc l’Opteron A1100 (avec quatre cœurs cadencés à 1,7 GHz, pour un TDP de 25W), deux connecteurs So-DIMM (un sur chaque face), des ports SATA 6 Gbps, une interface Ethernet, un port PCI-Express 16x ainsi que des ports USB. Cerise sur le gâteau, la LeMaker Cello est compatible mini-ITX/micro-ATX et dispose d’une interface d’extension compatible 96Boards.

Attendue pour le deuxième trimestre, cette carte de développement est proposée à un tarif de 299 dollars.

Caractéristiques techniques :

- SoC AMD Opteron A1100 (quatre coeurs ARM Cortex-A57 @ 1,7 GHz)
- Deux connecteurs So-DIMM DDR3
- Deux connecteurs SATA
- Deux ports USB 3.0
- Un port micro-SUB (console)
- Un connecteur Ethernet Gigabit
- Un port PCI-Express 3.0 16x
- Interface JTAG
- Interface Linaro 96Boards
- Dimensions 160 x 120 mm

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
0 commentaire