Windows 10 sur CPU ARM : Qualcomm promet 29 heures d'autonomie sous Netflix

Windows 10 ARM

Lors du Computex, Qualcomm nous avait présenté une plateforme ARM basée sur un SoC Snapdragon 835 en train de faire tourner Windows 10. Bluffante, cette solution est plus que jamais à l’ordre du jour, malgré les menaces d’Intel en raison de l’émulation du jeu d’instruction x86.

ARM et Windows 10, pour une autonomie décuplée

Le constructeur a en effet profité d’une récente conférence de presse pour en dévoiler un peu plus sur l’idée d’ordinateurs portables ARM tournant sous Windows 10, avec en particulier la question de l’autonomie. Selon Qualcomm, il serait ainsi possible d’attendre 29 heures d’autonomie en lecture Netflix en utilisant un réseau 4G. En utilisation « intensive », l’autonomie resterait très intéressante puisqu’elle atteindrait 18 heures, rien que ça.

Si ces chiffres étaient confirmés – mais l’architecture ARM est de toute façon connue pour être économe en énergie – cela représenterait, pour le marché des ordinateurs portables et tablettes 2-en-1 fonctionnant sous Windows 10, un énorme bond en avant.  Reste toutefois deux inconnues : quelles performances réelles peut-on attendre de ce type d’émulation, et quelle sera la réaction d'Intel.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Zarchos
    Un des ex dirigeants de ARM a dit 'We will kill Intel' ...
    0
  • chermositto
    La question serait : que peut faire Intel, légalement ? La dernière fois il a grogné et menacer mais on ne sait pas si au fond , il a un moyen de l’empêcher.
    0