Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

ARM dans les serveurs, ça bouge

Par - Source: EETimes | B 1 commentaire

Les processeurs ARM dans le monde des serveurs ? C'est quelque chose de plus en plus probable. À l'heure où certains installent des Atom dans des salles serveur, pour des tâches demandant peu de puissances, mais beaucoup de cores, les processeurs ARM ont une carte à jouer. Et certains l'ont bien compris : la startup Smooth-Stone, spécialisée dans les serveurs « green » à base d'ARM, vient de lever 48 millions de dollars.

Les entreprises qui lèvent les fonds sont connues : ARM, Texas Instrument, l'état du Texas et ATIC (Advanced Technology Investment Co. , un fonds d'investissement d'Abu Dhabi qui a« sauvé » AMD).

En pratique, une offre ARM dans les serveurs serait intéressante dans certains cas : les Opterons et autres Xeon sont performants, mais (parfois) surdimensionnés pour un serveur, avec une consommation qui est élevée. Un serveur de stockage pour de la sauvegarde peut parfaitement se contenter d'un processeur d'entrée de gamme, qui consomme moins en charge qu'un Xeon en veille.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • -2 Masquer
    castavins , 18 août 2010 18:34
    Ouai mais sur un serveur internet avec une dizaine de ssd, il faut un minimum de puissance de processeur quand même =X