Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Orange avec Intel Inside : l'Atom prend les ARM !

Orange avec Intel Inside : l'Atom prend les ARM !
Par

Oh l'ironie du sort : au début des années 2000, Intel luttait farouchement avec AMD pour la domination du marché des processeurs pour PC, les x86. Après avoir essuyé une sérieuse défaite (Pentium 4 versus Athlon 64), les bleus ont remporté la guerre grâce à Conroe. Depuis, Intel caracole seul en tête sans être inquiété... sur le marché du PC. Ça ne veut pas dire pourtant que le géant puisse se reposer sur ses lauriers, car un autre marché est apparu : celui des smartphones et tablettes. Ces appareils de plus en plus intelligents se vendent par wagons, leurs ventes explosent, alors que celles de PC stagnent, voire reculent dans les marchés matures. Or ils sont tous animés par des puces d'architecture non Intel, non AMD : des ARM.

Intel a rapidement réalisé que son avenir n'était plus dans les PC mais dans les smartphones et a entrepris de mettre au point une puce capable de rivaliser. Pourtant, malgré ses ressources financières très confortables, Intel a échoué à répliquer rapidement. Son premier essai, l'Atom Moorestown, a fait un flop mémorable, aucun constructeur ne l'ayant adopté. Ce n'est donc que cette année, 5 ans après l'apparition de l'iPhone et le début de la révolution du smartphone tactile, que les premiers smartphones à processeur Intel arrivent sur le marché. Mais ne comptez pas en trouver chez les leaders Samsung ou Apple. Non, seuls Lenovo (le K800), Motorola, ZTE, Lava (un constructeur indien) et Orange ont signé avec Intel.

En France, le premier appareil à être distribué est donc le « Orange avec Intel Inside ». Nous l'avons testé afin de voir ce que la plateforme Intel a dans les transistors.

Afficher 9 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Peuwi__@guest , 30 juillet 2012 11:01
    C'est un test super intéressant ! On apprend qu'Intel a enfin réussi à réduire la consommation de son architecture au niveau d'ARM sur des fréquences similaires ....
    Ou pas.
    Bon, puisque le journali... le rédacteur a oublié de le préciser, c'est une batterie de 1450mAh qui anime le smartphone testé.
    (comparé au 2500mAh du Galaxy Note ... Notez d'ailleurs l'effort pour trouver un matériel similaire, sinon, on l'aurait testé face à l'autoradio d'une voiture)
  • Basilic et Pistou , 30 juillet 2012 11:10
    J'avais aussi noté l'absence d'indication sur la capacité des accus, ce qui peut fausser les résultats.

    Néanmoins, tu ne peux que comparer les appareils entre eux, puisque c'est eux que tu auras dans tes poches. S'il était possible de se procurer un IntelPhone Orange avec une batterie de 2500 mAh, ta remarque aurait du sens.

    D'ailleurs, il est clairement fait mention de l'iPhone 3GS, moins d'une journée à condition équivalente et, là, bizarrement, tu n'es pas allé chercher la capacité de la batterie de l'Apple.

    Je trouve personnellement que ce smartphone paraît assez intéressant puisque justement, il est presque aussi bien qu'un Galaxy Notes, plutôt haut de gamme !
  • Samsara69 , 30 juillet 2012 11:43
    Citation :
    Galaxy Notes, plutôt haut de gamme !

    A part le SGS3 (uniquement au niveau CPU) le Note est le haut de gamme Samsung. ;) 
  • bebesse , 30 juillet 2012 13:31
    Pour l'avoir tester en le comparant avec un iphone 4S et un GS2, il chauffe autant que le GS2 en utilisation vidéo ludique (vidéo ou jeux gourmand) par contre le ressenti de chaleur est moins "ennuyante" qu'avec le GS2 (on sait et le sent que c'est chaud mais le plastique de la coque arrière rend cette sensation supportable). Gros avantage pour l'Iphone4 sur ce point.
    LA distance de réception wifi, est meilleur sur l'intelphone que sur les deux autres, bon dernier le GS2. rapidité de gestion des point d’accès meilleur sur le GS2 que sur les deux autres. Petit point bizar sur l'intelphone, c'est la reconnaissance, la validation du point via le WPS, mais non activation du point sans redémarrage du wifi .
    JE trouve le rendu des couleurs plus agréable sur l'intel que sur l'iphone4 et le GS2.
    J'avais testé l'autonomie avec un jeu ultra gourmand en ressource (surtout sur les android car c'est à la base un jeu pour Iphone) "rage of bahamut". L'intelphone s'en ai sorti bien mieux que le GS2 et fait mieux d'une courte tête que l'iphone.
    Je n'ai pas réussi à utiliser cet intelphone en "H+" (pas trouver d'information sur ce point) ce qui donne un gros avantage au GS2 lorsque l'on a besoin de ce déplacer souvent et que le téléphone devient notre point d’accès principale.

    Pourtant malgré tout le GS2 au niveau du confort d'utilisation s'en sort mieux. c'est subjectif comme remarque mais même si j'ai vraiment apprécier ce nouveau tel, mon GS2 avec sa plus grande compatibilité reste une référence.
  • matthieu lamelot , 30 juillet 2012 16:06
    Peuwi__@GuestC'est un test super intéressant ! On apprend qu'Intel a enfin réussi à réduire la consommation de son architecture au niveau d'ARM sur des fréquences similaires ....Ou pas.Bon, puisque le journali... le rédacteur a oublié de le préciser, c'est une batterie de 1450mAh qui anime le smartphone testé.(comparé au 2500mAh du Galaxy Note ... Notez d'ailleurs l'effort pour trouver un matériel similaire, sinon, on l'aurait testé face à l'autoradio d'une voiture)
    Il me semblait pourtant avoir précisé la capacité de la batterie de l'Intel comme celle du Note. Oubli corrigé.
    Pour le reste, B&P a déjà répondu.
  • Basilic et Pistou , 30 juillet 2012 16:41
    Samsara69A part le SGS3 (uniquement au niveau CPU) le Note est le haut de gamme Samsung.

    C'était une litote, il va de soi !!
  • 1815 , 30 juillet 2012 17:22
    pourquoi ne pas l'avoir comparé directement à un itruc ou un galaxymachin?
  • rohanec , 30 juillet 2012 20:57
    C'est un Atom Penwell, pas un Atom Saltwell : regardez le titre du schema que vous avez joint !
    Le Saltwell c'est la génération d'après.
  • ftr_@guest , 30 juillet 2012 21:12
    Le bootloader est bloqué ?

    Y a moyen d'installer un windows xp / vista / 7 voire même une distribution linux x86 ?

    Ce serait le principale avantage de l'arrivée d'intel sur le marché