Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Une batterie de 200 nm d'épaisseur

Par , 2007-11-08 - Source: Science Daily | B 3 commentaires

La batterie de l'université de WasedaDes chercheurs japonais de l’université de Waseda viennent de concevoir une batterie rechargeable à base de polymère d’une épaisseur de 200 nm. Cette finesse n’est qu’un des avantages de ces batteries organiques radicales qui ont aussi pour atout de se recharger en une minute tout en disposant d’une durée de vie de plus de 1 000 cycles de charge/décharge. Les ORB, ou Organic Radical Battery ont d’abord été présentées par NEC en décembre 2005. Elles souffraient néanmoins d’un gros défaut d’autodécharge.

Les barrières franchies

Selon les chercheurs, cette nouvelle batterie ne serait pas néanmoins sujette à ce phénomène, car les procédés de fabrications utilisées sont différents des premières batteries organiques radicales. La réticulation (réaction chimique liant les macromolécules d’un polymère) est maintenant obtenue après l’irradiation d’UV à l’aide de (bis)-nitrure. C’est ce que l’on appelle une photoréticulation. Ce nouveau modèle utilise un film de polymères oxydant-réducteur. Une réaction d’oxydo-réduction est caractérisée par le déplacement d’électrons. L’élément réducteur perd un ou des électrons tandis que l’élément oxydant les capte. Cette réaction chimique est donc accompagnée d’un courant électrique. Les chercheurs ont combiné des radicaux (molécules organiques à propriétés magnétiques) nitroxide qui ont jouent le rôle de cathodes. C’est justement là où se situe le challenge puisque les radicaux nitroxide sont très sensibles aux réactions de réticulation.

Pour moi, cela donne quoi

Concrètement, cette nouvelle batterie que l’on nomme aussi batterie de papier en raison de sa forme et de son épaisseur, est encore au stade de prototype. Néanmoins, les chercheurs parlent de son intégration dans les périphériques grands publics d’ici trois ans.

Afficher 3 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • metos , 26 mars 2007 19:42
    et niveau performance? Ampère/h...
  • astrodom , 27 mars 2007 08:45
    Citation :
    et niveau performance? Ampère/h...


    Dans ce cas, il faudrait parler de Wh/kg ou de Wh/litre... Mais cela n'a de sens que dans l'extrapolation à un modéle industriel.
  • bastoune46 , 27 mars 2007 10:46
    Je pense que metos voulait parler de la capacité de stockage (Ampères x Heures). En tout cas c'est vraiment une très bonne chose que de faire des progrès dans le stockage de l'énergie, parce que à quoi bon avoir du wifi, du bluetooth, de l'infra rouge si c'est pour rester branché 80% du temps...^_^. Le principal étant que l'on respecte l'environnement.