L'ONU veut bannir les cargaisons de batteries li-ion des avions

Un avion de ligneUn avion de ligne

Un conseil de l’organisation internationale de l’aviation civile des Nations Unies recommande de bannir les cargaisons de batteries aux ions lithium des avions commerciaux en raison des risques d’incendie pouvant endommager l’avion en plein vol. La recommandation doit maintenant être approuvée par le conseil présidant l’organisation. La pratique visant à transporter des cargaisons de batteries dans les avions de ligne est largement inconnue du grand public, mais de plus en plus de régulateurs jugent qu’elle pose un risque trop important aux individus. Pour la petite histoire, la même recommandation a été rejetée par un autre conseil de l’organisation en question en octobre dernier. La France fait partie des pays qui s’y sont opposés. Le fait que deux conseils ont des avis différents oblige la plus haute instance de l’organisation à trancher l’affaire.

Une pratique lucrative, mais dangereuse

La France estime que la décision de transporter ce genre de cargo revient à la compagnie aérienne. Le problème est que le transport de batteries li-ion par des compagnies aériennes est une pratique utilisée par des petits fabricants désirant contourner les procédures de transports classiques et plus couteuses. La compagnie n’est donc pas toujours au courant. De plus, il n’existe pour l’instant aucune restriction sur le nombre de batteries qu’un avion peut transporter et ce genre de pratique peut-être lucratif pour la compagnie aérienne. Les partisans de la recommandation rappellent qu’elle prévoit que l’interdiction soit levée lorsque les conteneurs transportant ces batteries peuvent prévenir et contenir un incendie.

30 % des batteries aux ions lithium sont transportées par air, le reste étant livré par bateau. Si une compagnie fait appel à un avion, il s’agit dans la plupart des cas d’un avion de transport qui n’est pas visé par la recommandation de l’ONU. Le problème est que certaines compagnies à petit budget utilisent des avions de ligne. Un rapport de l’administration fédérale américaine de l’aviation (FAA) explique néanmoins qu’une batterie endommagée peut surchauffer, entraînant une explosion qui pourrait compromettre les mesures anti-incendie mis en place en soute. De plus, le transport des batteries de cette façon peut s’avérer dangereux. Les batteries peuvent parfois rester sous le soleil en attendant d’être chargées ou le cargo peut tomber et être maltraité, ce qui peut aussi être une source de problèmes pouvant causer un incendie. Selon les experts cités par The Guardian, au moins trois avions de transport furent détruits depuis 2006 en raison d’explosions causées par des batteries li-ion en feu.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Vu que les risques sont parfaitement connus, ça me paraît hallucinant que le transport de cargaisons de batteries soit autorisé sur un avion de ligne !
    0
  • Par contre ce même genre de batterie pour l'avion est parfaitement autorisée (voir les problèmes d'incendie sur le Boeing 787 Dreamliner).
    0