On pourra bientôt déverrouiller son smartphone avec ses oreilles

L'identification par canal auditif nécessite une paire d'écouteurs intra-auriculaires spéciaux, dotés notamment d'un micro. Le principe de fonctionnement est très simple : le haut-parleur émet un bref signal sonore (quelques centaines de millisecondes) qui est déformé par le canal auriculaire puis est enregistré par le micro. Comme la longueur et les circonvolutions du canal auditif sont uniques pour chaque personne, le signal est déformé d'une manière caractéristique pour chaque utilisateur. En comparant le signal original et le signal déformé, NEC dit être capable d'une reconnaissance précise à 99 %.

Vos oreilles sont uniques

Naturellement, on peut penser que cette méthode ne sera pas praticable dans un environnement bruyant. Au contraire, une méthode de calcul par addition synchrone permet d'éliminer le bruit ambiant du signal enregistré. Cette méthode biométrique serait aussi très rapide, l'ensemble du processus d'authentification ne demandant pas plus d'une seconde.

NEC prévoit de commercialiser sa technologie en 2018, donc juste à temps pour l'iPhone 7s ou le Galaxy S9.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Et si on a les oreilles sales?
    1
  • Et faudra donc enfoncer cet écouteur intra auriculaire spécial dans son oreille chaque fois qu'on veut déverrouiller son téléphone. Quelle évolution !
    Qui plus ait, la qualité sonore de l'écouteur sera très mauvaise et donc il ne servira à rien si ce n'est déverrouiller le téléphone.
    Une révolution !
    0