Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

RIM dévoile BlackBerry 10 et ses smartphones Z10 et Q10 [MAJ]

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 6 commentaires

Comme prévu, RIM a présenté Blackberry 10, son système d'exploitation basé sur le système d'exploitation QNX. Une conférence en direct était proposée simultanément dans plusieurs villes (Paris, Dubaï, Londres, etc.). La marque en a profité pour abandonner le nom RIM et devenir BlackBerry, ce qui était déjà le cas, avouons-le, dans le langage courant et pour le grand public.

Entre interview de développeurs, de rappeurs et de représentants des opérateurs de téléphonie qui font « WAW » (comme au lancement de Windows Vista), RIM avait mis les petits plats dans les grands pour lancer son nouveau système d'exploitation.

La société a donc présenté deux modèles, le Z10, un modèle doté d'un grand écran tactile (4,2 pouces, 356 ppp, 1 280 x 768) et le Q10, un modèle doté d'un clavier physique. Ce dernier possède un écran AMOLED  tactile de 3,1 pouces.

Le Z10 est un appareil classique : 9 mm d'épaisseur, un écran tactile de taille moyenne (4,2 pouces), 16 Go de mémoire interne et un emplacement microSD, 2 Go de RAM et un processeur dual core à 1,5 GHz. Avec 135 grammes et une autonomie annoncée à 10 heures d'appels, il est aussi dans la moyenne. Il prend des photos de 8 mégapixels, filme en 1080p, propose un récepteur GPS, du Bluetooth, du Wi-Fi et du NFC. Compatible 4G, le téléphone a la bonne idée de proposer une sortie vidéo en natif, via une prise microHDMI.

RIM BlackBerry montre que son OS, basé sur QNX comme le système de la PlayBook, tient la route. Il sépare parfaitement les applications professionnelles des applications personnelles, il est rapide, fluide, esthétique tout en restant sobre. Plus de 70 000 applications sont disponibles au lancement, ce qui est un bon score dans l'absolu, même s'il faudra attendre de vérifier si elles sont aussi efficaces que sous iOS ou Android.

Le modèle Z10 sera disponible en deux couleurs (noir ou blanc) dès demain aux Royaumes-Uni et dès la fin du mois de février en France.

Enfin, BlackBerry a décidé de suivre les pas d'Intel : la société avait récupéré Will.i.am comme conseiller, BlackBerry récupère Alicia Keys en tant que Global Creative Director.

Mise à jour : 31/01/23 à 5:15 - BlackBerry a fait savoir qu'il allait mettre à jour tous les Playbook en circulation avec le nouveau système d'exploitation. La sortie d'une nouvelle tablette reste pour l'instant incertaine et dépendante du succès de BlackBerry 10 dont le portage sur le Playbook arrivera à une date encore inconnue. 

Afficher 6 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • St-Jean , 30 janvier 2013 19:52
    Arrêtez de vous gargariser, tous, avec les 70 000 applications du BB ou les x00 000 applications du iPad. S'il y a 2 000 applications qui tiennent la route ou présentent une réelle utilité, c'est déjà bien beau. Je suis sûr que l'utilisateur moyen n'utilise réellement même pas 20 applications au quotidien.
    Bref, le nombre d'applications n'est que de la poudre aux yeux, et ce n'est pas ce qui doit faire ou ne pas faire le succès d'un appareil mobile.
  • St-Jean , 30 janvier 2013 19:56
    Cela dit, même si l'appareil et l'OS ne sont pas révolutionnaires (mais ce n'est pas ce que l'on attendait de RIM), ils ont le mérite d'être intéressants et concurrentiels, et donc de remettre la société dans la course, ce qui lui permettra dans un premier temps d'assurer sa santé financière, puis de se remettre à innover.
    Ce qui, accessoirement, me donne à penser que, malgré la baisse de ce matin, le titre va remonter à un cours décent.
  • -8 Masquer
    Melaure , 31 janvier 2013 10:24
    Oui bon courage à eux, ce serait dommage qu'un autre acteur disparaisse après la perte (regrettable) de webOS.

    Après si le nombre d'application est important c'est appréciable car il peut exister de nombreux logiciels pour des besoins particuliers. Tu ne raisonnes que sur les logiciels principaux, genre surfer, envoyer des mails,a voir la météo, etc ...

    Mais je suis content de trouver une offre riche sur un besoin particulier comme gérer ma consommation d'essence ou faire des fiches de marques de tir à l'arc. Avoir des centaines de milliers d'applications n'est donc pas un luxe quand il y en a pour TOUS les domaines.
  • Jallec , 31 janvier 2013 14:13
    Citation :
    Avoir des centaines de milliers d'applications n'est donc pas un luxe quand il y en a pour TOUS les domaines.


    En fait si, c'est un luxe. Mais on s'habitue très vite au luxe...
  • magellan , 31 janvier 2013 14:55
    +1. Le luxe est multiple... luxe d'applications clones, luxe de versions différentes pour la même utilité, et finalement le luxe de pouvoir choisir celle qu'on préfère. En revanche, il est vrai qu'on constate vite qu'en écrémant les doublons, les clones et autres frères ennemis, on en arrive à bien moins dans le décompte...

    Et puis le "tous les domaines" me semble présomptueux, tant on peut en demander à un smartphone. Je doute qu'on ait déjà tout exploré, tout comme chaque nouvelle app révolutionnaire (en théorie) remet en cause cette notion de "j'ai déjà tout ce qu'il me faut"
  • 1metre93 , 31 janvier 2013 15:22
    95% des gens parlent contre Blackberry alors qu'ils ont les yeux gommé par la mode qu'est l'IPAD et ils ne savent pas du tout de quoi ils parlent. Je possède chez moi 1 IPAD, 1 ANDROID et 1 PLaybook, et mon enfant de 4ans a eu beaucoup plus de facilité a utiliser le Playbook que les autres systèmes car ils sont beaucoup moins convivial que les autres OS. comment fermer une application avec IPAD et ANDROID afin de revenir au menu principale quand vous êtes un enfants? vous demandez a papa ou maman car c'est trop compliqué avec eux. Playbook c'est simple. Comment changer de fuseau horaire ou brancher le WIFI avec Android et IPAD.. c'est plutot long. Playbook : 3seconde. De plus Playbook a un système de messagerie et d'agenda a faire palir les autres tablettes car il n'y a rien de comparable et d'autant simple a utiliser. Même la calculatrice est merveilleuses avec la conversion des mesures, pourboire, etc..

    Cessez de dire que le système est mauvais car il est le meilleur de tous. Et non je n'ai pas eu la Playbook en premier, j'ai utiliser l'IPAD 1an avant de passer a playbook et je ne regrette pas du tout mon choix. Et comme mentionné plus haut, a quoi sert des millions d'applications si les meilleurs et les plus utile sont sur tout les store.