Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Faut-il faire ses copies de sauvegarde sur Blu-ray ?

Faut-il faire ses copies de sauvegarde sur Blu-ray ?
Par , Achim Roos

Lorsque les CD inscriptibles sont arrivés sur le marché aux environs de 1992, leur capacité de stockage atteignant 650 Mo (puis 700 Mo) semblait pratiquement infinie ; il faut dire qu’à l’époque, les disques durs ne faisaient encore que dans les 150 Mo. Qu’il s’agisse de stocker des applications, des jeux ou des documents, un simple et unique CD-R (ou, à partir de 1996, un CD-RW) était amplement suffisant. À l’époque, les seuls utilisateurs qui parvenaient à réellement remplir un CD-R ou CD-RW étaient ceux qui effectuaient des copies 1:1 de CD audio, mais le prix des disques vierges rendait l’opération peu intéressante : dans bien des cas, il était moins cher de racheter le CD original !

En 1993, les ventes de lecteurs CD ont été dopées par un jeu vidéo, Star Wars: Rebel Assault, l’un des premiers titres à n’être disponible que sur CD (le boîtier ne contenait donc plus de disquettes). Combinant vidéos et graphismes spectaculaires pour l’époque, l’opus de LucasArts a en effet marqué toute une génération de joueurs.

Le successeur du CD-R a vu l’histoire se répéter en 1997, la seule différence résidant dans la capacité des disques : alors que les compact discs étaient limités à 700 Mo (900 Mo moyennant quelques tours de passe-passe), les DVD-R offraient un espace de 3,65 Go dans un premier temps puis, assez rapidement, de 4,7 Go. Nous passerons rapidement sur la guerre qui a fait rage entre les formats DVD-R et DVD+R et leurs variantes réinscriptibles respectives pour nous attarder sur un schéma d’utilisation qui n’a pas tardé à émerger en raison de la baisse continuelle des coûts : le recours aux DVD enregistrables comme supports de sauvegarde de données. Beaucoup ont préféré les DVD-RAM pour cet usage en raison de leurs secteurs préformatés, de leur meilleure capacité de rétention des données et des possibilités de réutilisation qu’ils offraient ; aujourd’hui encore, les DVD inscriptibles restent assez populaires auprès des amateurs de cinéma qui souhaitent effectuer une copie des films qui composent leur collection.

Les DVD souffrent toutefois d’un handicap gênant : alors que les CD sont resté plus volumineux que les disques durs durant une brève période consécutive à leur première commercialisation, cela n’a jamais été le cas de leurs successeurs. Les DVD, même double couche, n’ont à aucun moment pu faire jeu égal avec les disques durs, qui étaient déjà trois à quatre fois plus volumineux qu’eux en 1997 et dont la capacité n’a fait que grimper en flèche depuis. Aujourd’hui, les sauvegardes s’effectuent donc généralement depuis le disque dur principal vers un disque dur extérieur, souvent bien plus grand que le premier et offrant un rapport capacité/prix nettement plus avantageux que les disques optiques. Il faut également tenir compte du débit comparativement faible des CD et DVD : même le graveur de DVD le plus rapide ne parviendra qu’à écrire à 26 Mo/s (20 x 1332,5 Ko/s), ce qui est plus lent qu’une clé USB 2.0… et nous ne parlerons même pas de l’USB 3.0 ou du SATA 6 Gbit/s. Pire encore, ces débits ne valent que pour le diamètre extérieur du DVD ; le taux moyen est plus faible encore.

Il n’est toutefois pas encore totalement l’heure de ranger les disques optiques au placard : nous n’avons en effet pas encore abordé le Blu-ray, un support qui semble plus adapté à la sauvegarde de données que ses prédécesseurs et qui, pour ce type d’utilisation, pourrait bien garder son mot à dire face aux hégémoniques disques durs. Comme nous allons vous le montrer, les graveurs Blu-ray peuvent constituer une alternative viable aux disques durs externes quand il s’agit de sauvegarder les données de manière sûre et fiable. Gardons toutefois à l’esprit un élément important : au final, il reste difficile de comparer les disques durs, les SSD et les disques optiques, tant ces supports sont prévus et optimisés pour des scénarios d’utilisation fondamentalement différents.

Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Il y a 0 commentaire.
Cette page n'accepte plus de commentaires