Les Blu-ray Ultra HD 4K ne sont pas prêts d'être crackés

Hier, nous apprenions que SlySoft, l'éditeur du fameux logiciel AnyDVD fermait ses portes, sous la pression des ayant-droits, notamment à cause du contournement de la protection AACS utilisée par les Blu-ray classiques. Pour les Blu-ray UHD (4K) qui vont faire leur apparition dans les prochaines semaines dans l'hexagone, l'organisme AACS-LA a mis au point une nouvelle protection basée AACS 2.0 sans en rendre les spécifications publiques. Fengtao Software, l'éditeur du logiciel DVDFab permettant de réaliser des sauvegardes de ses Blu-ray vient d'annoncer qu'il ne tenterait pas de contourner cette nouvelle protection, en accord avec l'AACS-LA, la Blu-ray Disc Association et les studios de cinéma.

La pression des ayants droit

C'est donc une mauvaise nouvelle pour les amateurs de Blu-ray qui ne pourront pas utiliser ces logiciels dans le cadre de la copie privée. Les ayants droit ont fait pression sur ces deux éditeurs. En cause, la facilité du piratage et du partage de films que permettent ces deux logiciels. Contrairement à SlySoft, Fengtao continuera de proposer son logiciel, mais celui-ci ne sera donc pas compatible avec les Blu-ray UHD (4K).

Une protection infaillible ?

La protection AACS 2.0 repose sur la protection AACS déjà utilisée par les Blu-ray, mais qui avait été contournée par SlySoft. La version 2.0 dispose d'un mode basique qui semble identique à l'AACS 1.0, agrémenté d'un mode amélioré qui nécessite que le lecteur soit connecté à Internet pour récupérer la clef de déchiffrement. Fengtao reconnaît toutefois que des personnes ou des entreprises réussiront sûrement à contourner la protection dans le futur.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • je suppose que sa concerne la copie directe depuis la source mais il doit y avoir moyen de récuperer les image en sortie video au pire
    2
  • Mais le racket des ayant droit via les taxes pour copie privée va continué.
    0
  • Et au final, ceux qui auront achetés légalement leurs média seront ennuyé par un DRM qui ne fonctionne pas sans connexion internet.
    Ils devrons en plus se taper obligatoirement la 1/2 heure de pub
    avant de pouvoir profiter du produit qu'ils auront payés.
    Le blu-ray 4k la pub disait que ce serait :
    Comme au cinéma.
    0