Bon anniversaire... l'iPhone (4 ans)

Il y a quatre ans, Apple commercialisait le premier iPhone. Très décrié à son lancement, peu de personnes pensaient que le téléphone deviendrait ce qu'il est maintenant : un phénomène de société. Revenons sur la partie technique et les (énormes) lacunes de l'appareil, corrigées au fil du temps.

Le téléphone était basé sur un SoC ARM Samsung composé d'un CPU ARM11 à 400 MHz et d'un GPU PowerVR MBX Lite. Correcte pour l'époque, il est totalement dépassé actuellement. 128 Mo de RAM et 4 ou 8 Go de mémoire (au lancement) étaient de la partie. Le gros avantage de l'appareil était son écran : les dalles capacitives étaient rares à l'époque et l'écran de 3,5 pouces était très grand. Avec une définition élevée (480 x 320) et une résolution correcte (163 ppp), il offrait un confort correct pour le surf.

Son plus gros défaut matériel venait de la norme choisie pour la téléphonie : l'iPhone se limitait à la deuxième génération de réseaux mobiles et donc à la technologie EDGE, alors que la 3G (et l'UMTS) était attendue. Les gens reprochaient aussi l'absence de puce GPS, la qualité très moyenne de l'appareil photo ou l'absence de connecteurs d'extension. Et ne parlons pas de la prise jack 3,5 mm propriétaire...

C'est bien évidemment la partie logicielle qui est au centre des reproches : la première version de « iOS » (le système ne portait pas ce nom à l'époque) n'est pas compatible avec les MMS, prend très mal en charge le Bluetooth, ne propose pas le copier/coller, ne permet pas d'installer des applications, ne permet pas de multitâche, ne lit pas les animations Flash, etc. Nous oublions sûrement certains des manques et nous comptons bien évidemment sur vous, lecteurs, pour nous rappeler les défauts de l'iPhone.

Et pourtant...

Et pourtant, la sauce a pris. Apple a réussi à prendre une part de marché inattendue dans le monde de la téléphonie mobile et l'iPhone est devenu « le » modèle à copier. Le terme « iPhone killer » est devenu très courant, mais globalement personne n'a encore réussi l'exploit de faire oublier l'iPhone, même si le récent Galaxy S II est un très bon prétendant au titre.

Apple, qu'on aime ou pas sa stratégie, a modifié en profondeur le marché de la téléphonie mobile et a fait « tomber » certains grands, comme Nokia. Mais plus on avance dans le temps et plus la concurrence est rude. Qui plus est, l'avance d'Apple se réduit et des systèmes comme Android, WebOS ou même Windows Phone 7 sont aussi appréciés qu'iOS.

Pour terminer, une petite question : avez-vous déjà eu un iPhone, et si oui, qu'en avez-vous pensé ?

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
56 commentaires
    Votre commentaire
  • 1815
    une grosse daube.

    desolé...
    -1
  • boub popsyteam
    Et le Galaxy S II est déjà battu par le Motorola Atrix ^^.
    1
  • dandu
    46348 said:
    Et le Galaxy S II est déjà battu par le Motorola Atrix ^^.


    Y a troll et troll. C'est pas crédible, là.
    2