Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Bouncer : la validation a posteriori sur l'Android Market

Par - Source: Google | B 2 commentaires

Google vient de révéler sa solution contre les problèmes de malware (notamment) sur l'Android Market : Bouncer. Google ne passe pas à la méthode d'Apple (et a priori celle de Microsoft avec Windows 8) qui consiste à valider les applications avant de les ajouter dans le magasin en ligne, mais le petit programme de la société va scanner périodiquement les applications pour détecter d'éventuels problèmes.

Bouncer, en fonction depuis quelques mois, a permis de diminuer de 40 % le nombre de logiciels problématiques sur l'Android Market. Le fonctionnement est assez simple : d'une part les applications sont scannées à la mise en ligne pour détecter les malwares et autres chevaux de troies connus et d'autre part le système vérifie que l'application n'effectue pas d'actions suspectes. Le système scanne régulièrement les applications pour supprimer — si le besoin s'en fait sentir — les applications qui posent des problèmes.

C'est une solution efficace, mais elle souffre de quelques petits défauts. Le premier, c'est que les malware inconnus ne seront pas nécessairement reconnus directement. Ensuite, l'Android Market n'est pas le seul endroit où les applications sont distribuées. Enfin, les « copies » d'applications mises en ligne par des développeurs peu srcupuleux ne sont évidemment pas détectées. Mais la solution a le mérite d'exister tout en gardant un des avantage de l'Android Market : la possibilité de proposer à peu près n'importe quelle application sans craindre une censure de Google.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • 1ncognit0@guest , 4 février 2012 14:33
    Citation :
    Le premier, c'est que les malware inconnus ne seront pas nécessairement reconnus directement.

    Bah tiens, parce que sur l'appstore d'apple ça ne peut pas arriver ce genre de chose ? Combien d'app sont validées alors qu'elles ne sont même pas fonctionnelles... Sans parler des failles d'IOS sensé être très sûr vu le bridage que l'on subit sans jailbreak.
    Au moins Google est transparent sur son fonctionnement, n'en déplaise aux fanboys du culte de la pomme.
  • -5 Masquer
    spae0899 , 4 février 2012 18:40
    Citation :
    Citation :
    Le premier, c'est que les malware inconnus ne seront pas nécessairement reconnus directement.

    Bah tiens, parce que sur l'appstore d'apple ça ne peut pas arriver ce genre de chose ? Combien d'app sont validées alors qu'elles ne sont même pas fonctionnelles... Sans parler des failles d'IOS sensé être très sûr vu le bridage que l'on subit sans jailbreak.
    Au moins Google est transparent sur son fonctionnement, n'en déplaise aux fanboys du culte de la pomme.


    Nan, c'est vrai !? Ouah !