Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Bouygues Telecom a la fibre, avec Numericable

Par - Source: PCinpact | B 5 commentaires

Alors que SFR, Orange et Free déploient eux-mêmes leur réseau à base de fibre optique, Bouygues Telecom a choisi une approche différente : la société, qui s'est lancé assez récemment dans le monde des FAI, loue en fait les tuyaux de Numericable. En effet, suite à un accord avec Numericable, la société pourra utiliser de façon totalement autonome le réseau de fibres optiques en FTTB (Fiber To The Building) de la société pour proposer une offre à 100 mégabits/s à près de 4,1 millions de personnes. Notons que contrairement aux offres des autres opérateurs, la fibre n'arrive pas directement chez l'utilisateur, mais au pied de l'immeuble, avec une connexion à travers un câble coaxial sur la fin, et que l'envoi des données est un peu plus lent que chez les autres : 5 mégabits/s « seulement ».

Bouygues Telecom devrait donc proposer les mêmes services que sur son offre ADSL : téléphonie illimitée, télévision et accès à Internet. Notons d'ailleurs que Bouygues n'est pas le premier à utiliser le réseau de Numericable : Darty utilise aussi le réseau pour son offre d'accès à Internet.

Afficher 5 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • tilt1001 , 3 décembre 2009 12:07
    Je savais bien que Bouygues allait finir par se rapprocher de Numéricable.

    De toute manière, à terme, si Bouygues veut espérer être suffisamment solide en terme de parts de marché sur le secteur des opérateurs et FAI, le rachat de Numericable sera tôt au tard inévitable (surtout avec plus d'un million d'abonnés haut débit chez le cablo-opérateur).

    C'est d'ailleurs l'une des meilleures solutions qu'ils ont en réserve pour rattraper le retard qu'ils ont mis à se lancer sur le marché de l'ADSL.
    Cela compléterait d'ailleurs leur stratégie opérateur mobile, média et réseau : Bouygues/TF1/Numéricable avec un réseau fibre optique, Orange/Orange TV/France Télécom avec un réseau fibre optique, SFR/Canal+/Neuf Cégétel avec un réseau fibre optique.

    Il ne reste que Free, sans vraie chaîne TV mais avec son propre réseau et de la fibre optique.
  • Vikk , 3 décembre 2009 13:54
    Et peut etre bientot Free en mobile :) 
  • tilt1001 , 3 décembre 2009 14:38
    VikkEt peut etre bientot Free en mobile

    Bah ! Je pense qu'on peux même dire que c'est quasi acquis. ;) 

    L'ARCEP elle-même avait d'ailleurs signalé que la candidature de Free était légitime dans cette optique stratégique des opérateurs qui consiste à concentrer médias, réseau optique et réseau mobile. Elle avait mentionné le fait que cette orientation était l'avenir des opérateurs en place.

    Sachant que Free compte plus de 4 millions d'abonnés, le groupe devenait incontournable comme concurrent des opérateurs historiques. L'attribution de la quatrième licence 3G à Free entrait donc dans une logique concurrentielle parfaitement saine et établie (même si ses concurrents ne le voient évidemment pas d'un bon œil).

    Et Free de commencer son orientation vers le pôle média, qui lui manque, avec la récente acquisition des droits des tubes de Claude François. A terme, ils auront aussi leurs chaînes TV, quelles soient hertziennes ou web.
  • Topodoco , 3 décembre 2009 23:39
    si je ne me trompe pas, c'est pas Free ou Illiad qui a acheté les droit sur Claude François... mais son PDG M. Niel ! et seulement une infime partie... donc la c'est rien à voir (avis perso).
    Pour la 3G je dirait qu'il faut encore attendre car rien ne dit qu'elle sera attribuée... je pense même que beaucoup de monde cherche la faille pour ne pas la donner à Free... Ils sont trop méchants et feraient baisser les prix avec à la clé des pertes financières pour le pauvre M. Bouygues
  • tilt1001 , 4 décembre 2009 15:35
    Citation :
    si je ne me trompe pas, c'est pas Free ou Illiad qui a acheté les droit sur Claude François... mais son PDG M. Niel ! et seulement une infime partie... donc la c'est rien à voir (avis perso).

    Officiellement, c'est vrai, je prends un raccourci en disant que les droits sur les tubes de Claude François appartiennent à Free. Mais ce n'est qu'un raccourci ! ;) 

    Pour faire simple, je pourrais prendre l'exemple de SFR. L'opérateur a comme actionnaire principal le groupe Vivendi Universal, lui-même actionnaire du groupe Canal+. SFR et Canal+ n'ont aucun lien direct. Pourtant, ça n'empêche pas SFR de proposer des promotions Canal+ uniques à ses abonnés.

    Bien que des différences subsistes dans les deux cas, on pourrait comparer Xavier Niel à Universal, SFR à Free et Canal+ à Because Music et Deezer.


    Citation :
    Pour la 3G je dirait qu'il faut encore attendre car rien ne dit qu'elle sera attribuée... je pense même que beaucoup de monde cherche la faille pour ne pas la donner à Free... Ils sont trop méchants et feraient baisser les prix avec à la clé des pertes financières pour le pauvre M. Bouygues

    A mon avis, même si les concurrents de Free se montrent teigneux, il savent que la cause est perdue. Ils ont contre eux la Commission Européenne qui ne voit pas d'un bon œil le marché français actuel de la téléphonie mobile. La plainte qu'ils ont déposé vise surtout à ralentir la procédure d'attribution.
    Si elle devait porter ses fruits et débouter Free de la quatrième licence 3G, ils en seraient particulièrement heureux, mais ils se doutent qu'une telle décision ne verra pas le jour.

    Leur plainte devant le Conseil d'Etat est de la même nature : ralentir au maximum la procédure d'attribution afin de préparer leurs réseaux et les offres commerciales qui arriveront peu ou prou en même temps que les offres de Free Mobile. Dans ce cas-là, ils savent aussi qu'il ne sert pas à grand chose d'espérer un revirement, sachant que la procédure d'attribution est supervisée par l'ARCEP (organisme plus ou moins dépendant de l'Etat) et que l'Etat a lui-même à gagner dans l'histoire, en vendant ses plages de fréquences radios. Or, en ces temps de crise et de déficit record, l'Etat a bien peu de chance de rejeter les 240M€ que doit lui rapporter la vente de la quatrième licence 3G...

    Enfin, le sens de l'histoire (ou du progrès technologique, tout du moins) veut que l'avenir de la téléphonie mobile passe par les SmartPhone, l'Internet Mobile, et les service connectés. L'iPhone est le parfait représentant du marché qui est en train de s'émanciper. Et face à cela, il n'y a pas que les intérêts économiques français (dont ceux de Bouygues, notamment), il y a aussi des intérêts économiques américains (Apple, Google, Microsoft), japonnais (Sony, Toshiba), corréens (Samsung, LG), chinois, européens et j'en passe !

    Martin Bouygues a beau avoir la chance de faire part directement de ses difficultés au Président de la République, il ne peut aller à lui seul contre l'intérêt de l'Etat Français, contre la Commission européenne, contre les avancées technologiques et contre l'évolution de l'économie mondiale.
    Bouygues Telecom est contraint de s'adapter, de même qu'Orange et SFR.

    D'ailleurs, ils commencent déjà à proposer des forfaits iPhone "illimités" à près de 30€/mois (bien qu'il s'agisse encore de comptes bloqués). Ce qui les embêtent, c'est de s'adapter plus tôt qu'ils ne pensaient devoir le faire. Mais, en même temps, depuis le temps qu'ils réalisent des marges outrancières sur la téléphonie mobile, ils auraient dû prévoir le coup ! Au lieu de cela, ils se sont reposés sur leurs lauriers pendant des années. Alors forcément, le réveil est difficile...