Un outil pour underclocker les AMD « Brazos »

Vous avez une machine en plateforme « Brazos » et vous trouvez que l'autonomie n'est pas assez élevée ou que la machine chauffe trop ? Il y a une solution : BrazosTweaker. Ce petit programme permet en fait de régler finement les paramètres des différents processeurs pour adapter l'usage en fonction de la charge.

Brazos ?

Brazos, c'est le nom qu'AMD donne à sa plateforme basse consommation, première incarnation de la solution « Fusion ». On retrouve trois solutions : Ontario, avec les C-30 et C-50, Zacate avec l'E-240 et l'E-350 et Desna avec le Z-01. Dans tous les cas, le CPU est un Bobcat (un core basse consommation mais peu performant) et un GPU de type Radeon HD 62xx ou 63xx.

BrazosTweaker permet en fait de modifier les « PState » du processeur, les différents états proposés dans la gestion de l'énergie. L'idée est simple : il est possible de modifier les réglages par défaut de chaque PState (trois différents sur les séries E et deux sur les séries C) et de les adapter.

Pour le processeur, on peut modifier la fréquence (sans dépasser celle d'origine) : le processeur travaille avec un bus 100 MHz qui est multiplié par 32 et ensuite divisé par une valeur qui peut être modifiée. On peut ainsi par exemple descendre le processeur à 400 MHz en mettant le diviseur à 8. La tension est aussi modifiable, ce qui permet de diminuer drastiquement la consommation dans certains cas.

Il est aussi possible d'effectuer les mêmes réglages sur le « northbridge » intégré dans le processeur, avec une valeur qui intervient en fait sur la fréquence du GPU intégré. On peut donc jouer sur sa fréquence et sur sa tension.

Dans les faits, il est bien évidemment nécessaire de tester si tout est fonctionnel, une tension trop faible peut empêcher le processeur de fonctionner, mais le programme a le gros avantage de ne pas fixer les valeurs définitivement : un simple redémarrage de la machine permet de remettre les valeurs par défaut. Notons que Windows, par défaut, gère le passage d'un PState à un autre automatiquement mais qu'il est possible de choisir l'état actif dans les réglages d'alimentation.

Le programme est gratuit et existe en deux versions : une pour les systèmes 32 bits et une pour les systèmes 64 bits.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    J'ai un C50. L’underclocker sûrement pas, c'est déjà pas une machine de guerre alors le passer en dessous des 1000mhz... par contre l'overclocker j'aurai bien voulu.
    0
  • Anonyme
    Ce qui serait mieux avec ce genre d'outil , c'est de dédier pour chaque tâche / application une fréquence spécifique .Si je fais de la paperasse je pourrais l'underclocker sous word par ex. .
    1
  • Ctrolon
    Il ne nous manque plus qu'une version Intel et cela serait formidable :)

    Il existe bien RightMark CPU Clock Utility mais il n'est plus mise à jour depuis des lustres... :/ Vraiment dommage.

    En tout cas, un grand merci au(x) développeur(s) de cette application fort sympathique!
    0