Ryzen peut montrer des températures trop élevées de 20°C, entre autres bugs

AMD a désormais confirmé qu'il n'y avait pas de problème avec le scheduler de Windows 10 pour ses processeurs Ryzen. Mais d'autres bugs posent quelques problèmes. A commencer par le rapport de la sonde de température interne des 1800X et 1700X, qui semble, sur certains modèles indiquer une valeur réhaussée de 20°C par rapport à la valeur réelle. Notre overclockeur Wizerty s'en était effectivement étonné lors de ses tests (en cours), avec des puces indiquant 50°C au repos sur sa carte mère Asus.

D'autres bugs dangereux

Il semble que toutes les cartes mères ou processeurs ne soient pas touchés par ce bug, puisque notre autre testeur semble obtenir des valeurs correctes avec une carte mère MSI et ses exemplaires de CPU. D'autres bugs plus dangereux, peuvent aussi menacer le processeur : avec certains réglages, notre overclockeur Wizerty a remarqué que sa carte mère Asus indiquait parfois une tension de 1,1 V sur le CPU, mesurée en fait à 1,7 V en réel avec un voltmètre ! De quoi provoquer quelques dommages au CPU. Sans compter le SMT qui empêche la modification du Refclock (équivalent du BCLK chez Intel), etc.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • chermositto
    ce qui est étonnant c'est que trois gus dans un garage découvrent facilement des problèmes que AMD n'a pas décelés.
    0
  • blackogrunboardingparty
    Ce qu'il faut bien voir, c'est qu'un cpu, ça ne tourne pas tout seul... Même si toutes les marques leurs ont envoyés toutes les versions de leurs CM, ce qui n'est pas sûr.

    Derrière, les gus, ils testent et trouvent des bugs, des problèmes de performance, etc., ensuite, ils envoient les infos aux ingénieurs qui corrigent dans le micro-code ou ils transmettent l'infos à ceux qui s'occupent des Bios.

    Puis, une fois que chacun à remis à jour et corrigé, on relance les tests avec le nouveau bios, le nouveau micro-code, avec un ES différent potentiellement.

    Dans le même temps, les fabricants de carte-mère font aussi leurs tests, transmettent les infos, etc.

    Très vite, ça prend bcp de temps et d'aller-retour, rien que pour des tests de stabilité et de performance de base. Alors, je pense que tester en long et en large l'overcloking avec TOUTES les cartes-mères, c'était dans le bas de la liste, très très longue, des priorités.

    La question, est, même si 2017 va être une année chargée pour AMD, est-ce qu'ils n'auraient pas pu retarder le lancement des R7 d'un mois ?

    Sinon, les 3 gus dans un garage, je pense que ce sont 3 gus experts et hautement qualifiés.
    0
  • General_2
    Dans la presse informatique il existe une petite mafia des geeks corrompus qui cherche a mettre des casserole sur amd
    0