On a testé le câble à 603 €

Les trois câblesLes trois câblesIl y a quelques semaines, la société Sumitomo annonçait des câbles Thunderbolt en technologie optique, ce qui permet d'augmenter la longueur des câbles. Un peu après, Apple annonçait (enfin) un câble de 50 cm, pour remplacer la version de 2 mètres. Nous en avons donc profité pour tester les deux modèles.

Un câble à 603 €

Sumitomo propose donc trois câbles Thunderbolt « optiques » : une puce est chargée de convertir le signal électrique en signal optique et inversement. Les câbles mesurent 10 mètres (73 500 ¥/603 €), 20 mètres (84 000 ¥/690 €) et 30 mètres (94 500 ¥/775 €). Nous avons donc testé le câble de 10 mètres, que nous avons comparé aux câbles classiques d'Apple : la version de 2 mètres vendue 40 € et la (récente) version de 50 cm vendue 30 €.

Optique vs. électrique

La prise est longueLa prise est longueLa principale différence entre les câbles qui utilisent de la fibre optique et les câbles classiques qui utilisent des fils de cuivre vient de l'alimentation des périphériques : les câbles en cuivre permettent de transmettre jusqu'à 10 W, ce qui permet d'alimenter certains périphériques, alors que les câbles optiques ne transportent pas d'énergie. Nous avons pu tester, un disque dur externe autoalimenté ne fonctionne donc pas avec ce câble.

Dans la pratique, le câble optique de Sumitomo est noir et assez épais. Il est flexible, ce qui est un bon point pour un câble qui utilise de la fibre optique et un avantage sur les câbles Apple, très rigides. La prise est assez imposante, encore plus que celle des câbles Thunderbolt classiques, déjà assez longue.

Les performances

Nous avons testé les câbles avec un MacBook Air 2012 et un boîtier LaCie Little Big Disk dans sa version 6 gigabits/s. Nous avons placé deux SSD dans le boîtier, un Crucial M4 de 128 Go et un Crucial M4 mSATA de 256 Go. les deux SSD étaient configurés en RAID0. Nous avons ensuite placé en écran derrière le boîtier.

Les performancesLes performancesTant en écriture qu'en lecture, les performances varient très peu : entre 666 et 672 Mo/s en lecture avec BlackMagic Speed Test et entre 683 Mo/s et 704 Mo/s en lecture avec AJA System Test. Dans les tests, le câble de 50 cm est systématiquement un peu plus rapide, sans que la différence dépasse 2 à 3 %. Les performances du câble optique sont donc identiques (aux erreurs de mesure près) aux performances d'un câble classique.

Dans la pratique, une question se pose : qui a besoin d'un câble de 10 mètres ? C'est une prouesse technique, le prix, s'il semble élevé, ne l'est pas tant que ça (le câble de 50 cm Apple vaut le même prix au mètre), mais l'intérêt reste faible. À part pour les personnes qui veulent déporter un boîtier bruyant, nous ne voyons pas vraiment de raison de passer à un câble de ce type. La fibre optique garde éventuellement un avantage : elle est moins sensible aux perturbations électromagnétiques que les câbles classiques, mais c'est un avantage bien maigre...

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
14 commentaires
    Votre commentaire
  • Chklang
    Surtout que bon... Doubler le câble optique d'un câble cuivre pour le transport de l’énergie et l'affaire est réglé pour les 10W! >
    0
  • 1815
    ça sera en option à 400€. :o
    1
  • dandu
    ChklangSurtout que bon... Doubler le câble optique d'un câble cuivre pour le transport de l’énergie et l'affaire est réglé pour les 10W! >


    Ben non, justement. Sur des distances comme ça, faut gérer l'atténuation et ça grossit les câbles, faut parfois des répéteurs, etc.
    0