Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Câble Thunderbolt : plus court, pas moins cher

Par - Source: MacGeneration | B 13 commentaires

Depuis l'arrivée du Thunderbolt, il y a une chose qui est systématique : les boîtiers ne sont pas fournis avec un câble. Cette « mode » issue du monde des imprimantes (où le câble USB a longtemps été absent) est liée ici à l'aspect financier de la chose.

Un câble très cher

Actuellement, seules deux sociétés proposent des câbles : Apple et Western Digital. Dans les deux cas, le prix est le même : environ 50 € (50 €). Et dans les deux cas, un défaut est présent : les câbles sont longs (2 mètres) et rigides. Le problème principal, c'est la complexité du Thunderbolt : les câbles contiennent des microcontrôleurs à chaque extrémité, avec la possibilité de mettre à jour le firmware. Faire passer (potentiellement) au moins 20 gigabits/s n'est pas si simple et les câbles sont donc très complexes.

Et si d'autres fournisseurs vont se lancer (comme Elgato), les prix ne seront pas moins élevés, même si les câbles font (seulement) 50 cm.

Nous ne pourrons malheureusement pas le proposer au prix d'Apple, qui est en fait assez bas si l'on considère le coût des composants, chaque prise ayant son propre microcontrôleur avec un firmware capable d'être mis à jour.

La version optique de la norme devrait arriver cette année, mais elle ne rendra pas les câbles moins onéreux et aura aussi son défaut : il sera impossible de fournir de l'énergie aux périphériques.

Comme on le voit, le Thunderbolt ne risque pas de se démocratiser à court terme, même si de nouveaux ordinateurs compatibles arrivent. Reste un avantage, de taille : les débits. L'USB 3.0, l'eSATA ou le FireWire ne sont pas capables d'atteindre les débits du Thunderbolt. Pour le grand public, ce n'est pas un réel problème, mais dans le monde professionnel, c'est un avantage certain.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • -6 Masquer
    hfhjgj@guest , 6 avril 2012 12:05
    un câble comme celui coûte 5-7$ a fabriquer, donc le prix est du a des marges très, voir trop importantes, comme souvent souvent sur les accessoires
  • turlupin en ptard , 6 avril 2012 12:17
    Citation :
    un câble comme celui coûte 5-7$ a fabriquer
    Ce genre d'info, crédible, passe mieux si elle s'appuie sur des sources, des documents vérifiables...

    M'enfin... ce que j'en dis...
  • gedd , 6 avril 2012 12:25
    turlupin en ptardCe genre d'info, crédible, passe mieux si elle s'appuie sur des sources, des documents vérifiables...M'enfin... ce que j'en dis...

    Je serais d'ailleurs d'avis que dans les règles du forum on oblige à citer les sources sous peine de suppression des messages.
  • Afficher les 13 commentaires.
  • delphi_jb , 6 avril 2012 12:34
    Citation :
    Citation :
    un câble comme celui coûte 5-7$ a fabriquer
    Ce genre d'info, crédible, passe mieux si elle s'appuie sur des sources, des documents vérifiables...
    M'enfin... ce que j'en dis...


    Je suis totalement d'accord avec Turlupin.
    Il y a déja rentabilisions du R&D sur le thunderbolt, plus tout le matériel qu'il contient:

    * 2 controleurs électroniques + PCB
    * la qualité du de conception accrue des éléments exterieurs, surtout au niveau des PCB
    * tout un tas de cuivre pour l'acheminement:



    Je doute que ce genre de cable arrivera un jour pour 5€...


    Je pense par contre qu'un jour, pour des besoins de performance, qu'on ai un "mixte" des deux technologies dans un même cable:
    * une paire cuivré pour l'acheminement du courant
    * de l'optique pour la transmission data performante

    Cela n'engage que moi ^^
  • tenval00@guest , 6 avril 2012 14:28
    Quid des câbles Ethernet 10Gbit/s a ~10€, ou des fibres optiques MultiMode a ~15€ ?

    Bref, j'aimerais aussi dire que TB n'est pas une norme (comme indiqué dans l'article) mais une interface commerciale développée par Apple et Intel. Cependant, TB deviendra peut-être un standard de facto, comme l'est l'USB aujourd'hui.
  • sonney , 6 avril 2012 16:50
    On n'est pas près de voir cette technologie se démocratiser. ça risque de rester une technologie de pointe pour des produits de pointe. Et c'est un marché intéressant.
  • ThunderJoe@guest , 6 avril 2012 18:55
    Si les abrutis d'Apple n'avaient pas sorti un Thuderbolt (TB) "au rabais" sur paires cuivres par rapport aux specifications initiales d'Intel lors des premières présentations de Lightpeek, les câbles seraient bien plus simples avec juste de la fibre et éventuellement deux conducteurs pour alimenter les périphériques.

    Surtout qu'Intel est clairement leader pour implémenter directement sur le chip des convertisseurs électrique / optique (cf. http://www.intel.com/pressroom/archive/releases/2010/20100727comp_sm.htm)... donc même si les chips TB auraient été un poil plus cher initialement le con(sommateur) s'y serait vite retrouvé sur le prix des câbles pour un débit plus élevé qu'actuellement avec en plus dès le départ un connecteur bien plus orienté vers le futur.

    Cette première implémentation est vraiment décevante et n'apporte finalement pas grand chose en plus que de l'ExpressCard 2.0... mais bon fallait vite mettre le "produit" sur le marché.
  • magellan , 7 avril 2012 11:12
    J'aimerais apporter une nuance aux propos de Delphi: l'amortissement de la R&D s'opère selon des choix stratégiques. On ne peut pas directement imputer un calcul "simple" sur la couverture des dépenses, au titre que cette R&D n'est pas interne à Elgato (sauf pour la mise en oeuvre des chaines de production). De là, certaines sociétés font le pari risqué de ne pas intégrer un montant "forfaitaire" pour couvrir les études, mais parient sur le volume pour que les bénéfices engendrés puissent, à terme, absorber les frais investis.

    Là, c'est Apple et Intel qui se sont collés aux études. Dans ces conditions... Je crois surtout que Elgato a du mal eu égard au prix des matières premières, et aussi faute à une complexité technique qui, me semble-t-il est un peu difficile à avaler. Dommage que ce soit la connectique qui embarque une partie du procédé, alors qu'il me semblerait plus légitime d'avoir une connectique "moins chère", au profit d'une intégration plus poussée. Pourquoi? Pour que les câbles soient moins chers, et donc plus susceptibles d'être facilement fabriqués. Là, on double la complexité en ayant de la technologie dans les équipements ET dans les câbles. Je ne connais d'ailleurs pas de produit qui ait ce genre de problématique...
  • 1815 , 7 avril 2012 12:42
    oui, ça semble bancal comme choix. on verra bien, mais ça donne pas envie.
  • foobar6@guest , 7 avril 2012 20:25
    J'ai quand même du mal à comprendre le but de mettre un microcontrôleur dans le câble. En effet, qu'il soit dans le câble ou dans le boîtier, ça ne fait aucune différence, à part peut-être baisser le coût du câble, et donc la rentabilité de la vente d'un câble.

    bon, je dis ça, je dis ça...