Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Ethernet, USB 3.0, etc.

Les cartes graphiques USB 3.0 : multipliez les écrans
Par

Commençons par les points annexes : l'audio, l'Ethernet et l'USB 3.0.

Audio

La puce DL-3900 gère l'audio de deux façons : soit en HDMI soit via les sorties dédiées sur le dock. Les pilotes ne sont pas standards, mais le fonctionnement est classique. Il n'y a rien de spécial à dire sur ce point, ça fonctionne. On trouve une entrée micro et une sortie casque sur le dock, et la prise en charge de l'audio en HDMI sur la sortie HDMI (et a priori sur une éventuelle sortie DisplayPort, ce que nous n'avons pas pu tester). La qualité est dans la moyenne, le son ne semble pas dégradé.

Ethernet

EthernetEthernetSur le dock, on trouve une prise Ethernet capable en théorie d'atteindre 1 gigabit/s et interfacée en USB 3.0. Sans atteindre les débits d'un produit dédié , les performances restent correctes. En liaison directe avec un ordinateur doté d'une carte interne à 1 gigabit/s, nous avons mesuré des débits de l'ordre de 520 mégabits/s. C'est significativement plus que les modèles USB 2.0 (qui plafonnent dans le meilleur des cas à 250 mégabits/s environ) mais un peu moins que les adaptateurs Thunderbolt ou USB 3.0 dédiés.

Notons que la carte est fonctionnelle sous Windows mais aussi sous Mac OS X tant que les pilotes DisplayLink ne sont pas installés.

USB 3.0 et USB 2.0

Enfin, le dock intègre un hub USB 3.0 et un hub USB 2.0. Les performances sont classiques : pas de pertes de performances avec un seul périphérique utilisé, et une bande passante partagée quand plusieurs appareils sont en fonction simultanément. Les performances diminuent quand l'Ethernet, deux sorties et le hub USB 3.0 sont utilisés simultanément, mais c'est le comportement normal de ce genre de composants.

Il y a 0 commentaire.
Cette page n'accepte plus de commentaires