IBM simule le cerveau d’un chat

IBM vient de franchir une étape symbolique dans la création d’un ordinateur capable de penser comme un homme.

De l’homme au chat

IBM a simulé le cerveau d’un chat à une vitesse cent fois moins rapide que la réalité, grâce à 147 456 processeurs et 144 To de mémoire. La simulation a permis d’analyser la formation de pensées dans le cerveau et l’interaction des neurones et synapses. Pour réaliser ce test, IBM a montré une image de son logo et à regarder comment la machine arrivait à reconnaître ce que la photo représentait. En début d’année, la firme avait réussi à simuler le fonctionnement de 1 % du cerveau humain, soit le fonctionnement de deux trillions de synapses. Le cortex d'un chat en possèderait 8 trillions.

Un petit pas pour l’homme...

Il reste encore beaucoup de chemin à faire avant que cette technologie soit réellement exploitable, mais les ingénieurs d’IBM imaginent qu'en 2018 une machine pourra traiter et analyser un flux incroyable d’information tout en possédant les facultés cognitives lui permettant de prendre les décisions les mieux adaptées en fonction de problèmes abstraits et de raisonnements logiques, bref, de penser comme le cerveau humain.

Big Blue reste néanmoins encore très loin de nos méninges qui pèsent seulement un peu plus d’un kilo, et dont le cortex contient suffisamment de synapses pour retenir environ 1 000 To d’informations, soit l’équivalent de 23 400 DVD.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
34 commentaires
    Votre commentaire
  • nasseryo
    Non, mais faudrait savoir ce que vous dites, c'est la simulation de 1% d'un cerveau d'un chat ou d'un cerveau humain ?


    P.S: Petit rappel 100 fois moins = 1%
    -10
  • David Civera
    En début d'année IBM a reproduit le fonctionnement de la quantité de neurones et synapses équivalent à 1 % du cerveau humain. Aujourd'hui, il passe la vitesse supérieur et simule le cortex d'un chat
    2
  • Anonyme
    @nasseryo:
    "IBM a simulé le cerveau d’un chat à une vitesse cent fois moins rapide que la réalité"
    et
    "la firme avait réussi à simuler le fonctionnement de 1 % du cerveau humain, grâce à 147 456 processeurs et 144 To de mémoire."

    Donc avant de commenter lit bien dsl.
    3