Cities Skylines : l’hiver approche dans le nouveau DLC Snowfall

Cities: Skylines - Snowfall Reveal Trailer

Sorti courant 2015, Cities Skylines s’est bien vite imposé comme le meilleur jeu de gestion citadin du marché. Il faut dire qu’après le cuisant échec du Sim City de 2013, la place était restée vacante. Fruit de la collaboration entre Paradox Interactive et Colossal Order, Cities Skyline proposait une expérience de jeu complète, précise, et diablement prenante qui a su trouver son public très rapidement (lire : « Cities Skylines : succès et lutte contre le piratage »). Après nous avoir gratifié d’un premier contenu additionnel introduisant un cycle de jour et de nuit (Cities Skyline : After Dark), ainsi que les contraintes qui en découlent, l’éditeur s’apprête à lancer un second DLC nommé Snowfall.

Tombe la neige

Comme son nom l’indique, Cities Skylines : Snowfall introduira un tout nouveau type de météo, avec l’apparition de la neige. Une contrainte supplémentaire pour les urbanistes virtuels qui devront apprendre à composer avec cet élément capable d’amener bien des problèmes. Car au-delà des problématiques liées à l’enneigement des rues, capables de congestionner le trafic des villes, il faudra aussi prendre en compte la hausse de la demande d’énergie liée au chauffage des habitations.

Au-delà de ces problématiques climatiques, Snowfall introduira aussi quelques nouveautés. Au-delà de nouvelles infrastructures liées à la neige et aux sports d’hiver, il sera aussi possible de découvrir non seulement un nouveau système de chauffage basé sur l’eau, mais aussi un nouveau moyen de transport, le Tramway. Enfin, il sera possible de découvrir une carte thématique supplémentaire, pleine de nouveaux défis. Si aucune date n’a pour le moment été annoncée concernant la sortie de ce contenu additionnel, sachez que vous pouvez profiter des soldes de l’Humble Store qui se tiennent en ce moment pour acquérir Cities Skylines à moins 60% (11,19€).

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire