Cloud : Amazon confirme la panne matérielle

En pleine période d'achats pour les fêtes de fin d'année, les sites allemand, espagnol, anglais, et français d'Amazon ont enregistré dimanche 12 décembre dans la soirée une interruption de services qui a duré plus d'une demi-heure a confirme le spécialiste de la vente en ligne à nos confrères de Reuters. Les sites européens du groupe sont restés inaccessibles jusqu'à environ 21h45, heure à laquelle les sites semblaient avoir retrouvé leur niveau de services habituels, ont constaté nos confrères.

Amazon, interrogé par Reuters a affirmé que cette panne n’était liée à aucune forme d'attaque par déni de services,  mais avait été provoquée par un dysfonctionnement matériel, intervenu dans le datacenter européen du groupe. Un centre qui sert notamment les boutiques en ligne européennes précédemment citées. Le groupe n'a toutefois pas précisé la nature de la panne.

Amazon a ainsi tenu à réagir rapidement à cet incident, pour expliquer que son service n'avait pas subit une quelconque joute d'un front pro-Wikileaks. La semaine dernière, après avoir été victime d’attaques par déni de service à répétition, Wikileaks avait décidé de migrer une partie de son site, notamment les pages dédiées aux câbles secrets de la diplomatie américaine, sur l'infrastructure de cloud computing d'Amazon. Quelques jours après, Amazon Web Services décidait d'interrompre ses services auprès de Wikileaks invoquant des raisons légales liées à la propriété intellectuelle du contenu que Wikileaks ne détiendrait évidemment pas. S' engouffrant dans cette brèche, Visa, MasterCard et Paypal décidaient à leur tour de fermer le compte de Wikileaks que le site utilisait pour recevoir des donations. Face à cette fronde anti-wikileaks, des activistes militant pour la liberté d'expression avaient dirigé contre les sites de ces organisations des attaques DDos, souhaitant ralentir leur services.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • Ceci est LA raison numéro 1 qui me pousse à ne pas avoir confiance dans le cloud...
    1
  • eusebeCeci est LA raison numéro 1 qui me pousse à ne pas avoir confiance dans le cloud...

    Rah, c'est l'avenir on te dit : file toutes tes données à un opérateur privé et paye pour le service. Même microsoft le dit ;)
    3
  • "Cloud" (n, m, v, utilisé par les mecs qui ont du mal à parler correctement français) : anglicisme utilisé par une caste de commerciaux sans foi ni lois, définissant un système qui retire au client tout contrôle sur le matériel qu'il utilise et donnant la possibilité au véritable propriétaire de cette machine de facturer la location d'un service payant, au prix d'une bande passante saturée et donc progressivement hors de prix.

    Synonyme : escroquerie, arnaque, ball-trap (dans les anglicismes), pollution, sur-consommation, saturation des infrastructures...

    Dans la même veine, mais d'un type moins évolué et plus ancien : console.
    0