Services Cloud : 222,5 milliards en 2015

L’écosystème du Cloud Computing a de beaux jours devant lui, conclut le cabinet d’étude Global Industry Analysts qui, dans son dernier rapport, révèle que les services liés à l’informatique en nuage devraient générer, au niveau mondial, un chiffre d’affaires de quelque 222,5 milliards de dollars d’ici à 2015.

Une croissance fulgurante dûe à plusieurs facteurs, résume le cabinet. Selon lui, les entreprises, dans l’obligation de moderniser leur infrastructure globale, tant informatique que télécoms, considéreraient le Cloud comme un moyen de rationalisation à moindre coût, tout en gagnant en agilité et flexibilité notamment. Parmi les motivations citées par le cabinet, les bas coûts d’implémentation ainsi que la facilité de déploiement occupent les premières places.

Si le nombre grandissant d’offreurs de technologie contribuera à doper l’adoption du Cloud dans les entreprises, celles ayant déjà mis en place la virtualisation ou des politiques de GreenIT auront naturellement une propension plus forte à basculer vers un modèle distribué, souligne Global Industry Analysts, tant le Cloud Computing constitue un prolongement direct de ses deux composantes.

Sans surprise, le climat économique incertain, doublé d’une récession qui dure, est considéré comme un facteur déclencheur de l’adoption du Cloud Computing, rappelle le cabinet, les entreprises étant confronté à de fortes coupures budgétaires et à des réductions de dépenses. Le Cloud, avec ses faibles investissements et ses coûts réduits en matière de management, représente ainsi une réponse adaptée, conclut Global Industry Analysts.

Enfin, le cabinet met en exergue la montée en puissance de l’Open Source, ainsi que de ses spécificités (mutualisation, bas coûts, code ouvert), dans les entreprises, tout en expliquant que le Cloud semble s’inscrire dans la tendance, toujours plus forte, du modèle ouvert. Les Cloud Open Source offrent selon le cabinet des possibilités d’intégration poussées entre Cloud privé et public, l’un des prochains enjeux auxquels les entreprises seront confrontées.

3tera , Amazon Web Services, Google, IBM, Joyent, Layered Technologies, Microsoft, OpSource, Rackspace, Red Hat, Salesforce.com, Skytap, and Terremark Worldwide sont les acteurs du marché identifiés par Global Industry Analysts.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • ofunk
    Le Cloud, avec ses faibles investissements et ses coûts réduits en matière de management..., c'est vrai que 222 milliards c'est vraiment peanuts ^^ ah pardon 222 virgule 5 ont dit les messieurs du cabinet très sérieux...just lol...
    0
  • ender91
    heuuuu 222 milliards c'est le CA......
    0
  • Anonyme
    Le rapport du cabinet Global Industry Analysts ne trouve aucune faiblesse au Cloud Computing ? Pas de problème de confidentialité des données sensibles et de continuité des services ?

    Ce serait plutôt un travail de lobbying commandité par les sociétés citées comme étant des acteurs du marchés par ce cabinet ...

    Un exemple de problème qu'on pourrait rencontrer ? Rappelez-vous en 2009 Gmail a connu quatre pannes sans vraiment d'explications précises ! ça ne rassure pas vraiment ! ...
    1