Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Des piles à combustible au graphène

Des chercheurs du laboratoire du département américain de l’énergie et des universitaires de Princeton ont trouvé un moyen de combiner du graphène avec de l’oxyde d’indium-étain.

Concrètement, cela abaisse les coûts de fabrication de la pile et accroît sa longévité. Le principe est connu. Une cellule à combustible utilise une réaction chimique combinant l’oxygène et l’hydrogène afin de créer un courant électrique qui au passage produit de l’eau et de la chaleur. C’est le phénomène inverse de l’électrolyse que l’on enseigne au collège.

Un bon combustible est composé d’un catalyseur chimique, généralement un métal tel que le platine et un support sur lequel repose le métal afin d'optimiser la réaction. En utilisant du graphène, une feuille de carbone d’un atome d’épaisseur disposant d’une structure en nid d’abeille, il est possible d’offrir un meilleur support au platine, améliorant les performances.

Les scientifiques envisagent maintenant de tester leur concept en dehors de leurs laboratoires.

Commentaires
Afficher les 14 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Anonyme , 16 février 2011 09:00
    le platine c’est mieux que la platine cesse de te prendre pour un DJ
  • nain-nain3 , 16 février 2011 09:04
    "Une cellule à combustible utilise une réaction chimique séparant l’oxygène et l’hydrogène" => c'est l'inverse, une pile à combustible combine de l'oxygène et de l'hydrogène ce qui produit de l'électricité et de l'eau.
  • -1 Masquer
    vic20 , 16 février 2011 09:47
    Le platine étant rare et cher, cela ne peut pas être l'avenir. Dommage...
  • Col Hanzaplast , 16 février 2011 10:00
    >vic20: Beaucoup de moteurs à essence ont des vis platinées.
  • Oracle , 16 février 2011 11:03
    Citation :
    >vic20: Beaucoup de moteurs à essence ont des vis platinées.


    Pour les moteurs antérieurs aux années 1980 certes, mais de nos jours ils disposent tous de systèmes électroniques. :o 
  • frederpe , 16 février 2011 11:06
    @Col Hanzaplast : oui une veille R4 de 74 peut-être mais avec l'arrivée de l'allumage électronique les vis platinées c'est un vieux souvenir.

    Ma brèle quand j'étais ado avait des vis platinées et ça c'est vieux aussi :-)

    Et puis la quantité de platine platine nécessaire a la fabrication d'une pile à combustible et a la réalisation de vis platinées n'est pas la même.....
  • frederpe , 16 février 2011 11:07
    @Oracle : grilled !
  • R404a@idn , 16 février 2011 12:00
    Citation :
    Les scientifiques envisagent maintenant de tester leur concept en dehors de leurs laboratoires.

    De peur que ça explose ?
  • Oracle , 16 février 2011 12:18
    Citation :
    @Oracle : grilled !


    :D 
  • devo16 , 16 février 2011 14:08
    Nain -nain 3 relis correctement l explication de David concernant son explication sur l hydrogene et tu verra qu il dit la mémé choses que toi.

    Ouvre tes yeux avant d ecrire n importe quoi
  • phillou , 16 février 2011 19:43
    Je suis pas sûr de bien comprendre cette phrase:
    Citation :
    ...il est possible d’offrir un meilleur support au platine


    Le graphène permettrait-il de remplacer le platine? ou juste d'offrir un bon support au platine?
  • joedu12 , 16 février 2011 23:06
    Citation :
    C’est le phénomène inverse de l’électrolyse que l’on enseigne au collège.

    Je suis au milieu de ma 3e mais ça ne me dis rien, c'est sûr que l'on voit ça au collège ?
  • SaumonAgile , 17 février 2011 16:03
    joedu12Je suis au milieu de ma 3e mais ça ne me dis rien, c'est sûr que l'on voit ça au collège ?

    A notre époque, oui. :) 
  • Sh4d3rZ_86 , 25 février 2011 22:31
    Citation :
    C’est le phénomène inverse de l’électrolyse que l’on enseigne au collège.


    Moi j'ai vu ça en seconde

    Okay je sors