Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

NostalGeek : 1982

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 13 commentaires

Retour en 1982. Tron et E.T sont au cinéma et les processeurs sont gravés en 1 500 nm. Les ordinateurs découvrent une nouvelle police, le désormais célèbre Arial, et les adeptes de la musique découvrent le CD Audio, qui deviendra plus tard un périphérique de stockage dans les PC.

Les premiers compatibles PC

En 1982, les premiers « compatibles PC » arrivent sur le marché. Compaq se lance en fin d'année avec le premier ordinateur compatible : le Compaq Portable. Cette machine de 12,5 kg proposait un écran de 9 pouces (monochrome), un lecteur de disquettes 5,25 pouces et le même processeur qu'IBM (un 8088 à 4,7 MHz). La mémoire était de 128 ko, extensible à 640 ko (pourquoi avoir besoin de plus). Comme les composants n'étaient pas développés par IBM, Compaq n'a eu aucun problème sur ce point, mais sur le logiciel, la firme a du effectuer du reverse engineering sur le BIOS et recréer un BIOS compatible à partir de zéro. Pour le système d'exploitation, Compaq achetait des licences de MS-DOS à Microsoft. Dans la pratique, la compatibilité était excellente et d'autres constructeurs se sont lancés rapidement dans la course, avec notamment Phoenix Technologie, qui vendait un BIOS compatible aux intégrateurs.

Commodore 64, 286, virus

Dans les autres nouveautés intéressantes de l'époque, notons l'arrivée du Commodore 64, une machine devenue rapidement très populaire. Son nom ne vient pas de la puissance de son processeur (un 8 bits) mais bien de la capacité de sa mémoire vive : 64 ko. Intel, cette année-là, a introduit le 80286. Ce processeur gravé en 1 500 nm (134 000 transistors) était un processeur 16 bits en interne doté d'un bus mémoire de 24 bits (16 Mo de RAM au maximum). Totalement compatible avec les autres x86 (808x et 8018x), le 286 a atteint 12,5 MHz chez Intel, 20 MHz chez AMD et 25 MHz chez Harris. Il a fallu quelques années avant de le voir dans un PC, nous le verrons plus tard. Enfin, le virus informatique est apparu en 1982 : Elk Cloner est le premier virus à s'être propagé. Prévu pour infecter les Apple II, il se propageait via les disquettes et affichait un poème tous les 50 lancements de la machine. Point intéressant, il a été écrit par un adolescent de 15 ans qui voulait faire une petite blague.

Elk Cloner: The program with a personality

It will get on all your disks
It will infiltrate your chips
Yes, it's Cloner!

It will stick to you like glue
It will modify RAM too

Send in the Cloner!

Notons, pour nos lectrices, que la série Mon Petit Poney est aussi apparue en 1982.

Retour en... 1981.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • gURuBoOleZZ , 4 août 2009 17:12
    Bravo et merci Pierre pour cet article très bien rédigé. C'est vraiment un régal que de lire cela. Vivement la suite :-)
  • norb42 , 4 août 2009 17:49
    oui c'est clair que c'est sympa :) 
  • Col Hanzaplast , 4 août 2009 18:06
    > ... la série Mon Petit Poney est aussi apparue en 1982.

    Loin derrière Martine ! :D 
  • Afficher les 13 commentaires.
  • FrAgTaL , 4 août 2009 18:07
    Citation :
    Retour en 1982. Tron et E.T sont au cinéma et les processeurs sont gravés en 1 500 nm.

    On me souffle dans l'oreillette que Tron est (bientôt) encore au cinéma.
    Comme quoi...
  • CounterFragger , 4 août 2009 20:01
    Citation :
    extensible à 640 ko (pourquoi avoir besoin de plus)

    Oh le vilain troll ! :o 

    Bon article en tout cas, on découvre (ou redécouvre) toujours avec plaisir l'histoire de l'informatique ! :)  Et le titre est bien trouvé ! :D 
  • i_various , 4 août 2009 22:06
    yep! article sympa! belle initiative!!!
  • Intrus , 5 août 2009 00:54

    Quand je vois la photo, je me dis que les micro-ondes étaient compliqués à l'époque, vu le clavier...


    ----> []
  • minoumiaou , 5 août 2009 08:18
    L'histoire de Mon Petit Poney c'est pas très gentil pour les lectrices dont je fais partie !
  • deg-tcd , 5 août 2009 09:58
    hé, j'ai joué à snake et au poker sur une machine identique à celle sur le photo. on me l'avait prêté pour les vacances et pesait au moins un âne mort, mais quel pied ! :D 
  • Melaure , 5 août 2009 11:25
    C'est bien mais extrêmement court. A cette époque je programmais en basic sur TRS-80 et TI-99/4A, je jouais sur Apple II et je bricolais sur Goupil G2, ZX81, ZX Spectrum et Vic-20 (on avait presque tout dans mon club Microtel, un important réseau d'associations micro et fondé par des gens de France Télécom).

    Bref des tas de plateformes géniales qu'on ne devrait pas oublier. Heureusement des sites comme silicium.org et mo5.com sont là pour ça !
  • Anonyme , 5 août 2009 13:39
    Combien coutaient, en mois de salaire moyen, ces belles machines dont vous parlez ?
    Comme les parents n'étaient alors pas encore convaincus que sans ordi, leur moutard ne saura jamais que 2+2=4, rares et fortunes etaient les possesseurs de ces machines. C'etaient soit de grands ado friqués, soit des pro qui s'amusaient chez eux à "pisser des lignes" de Pascal.

    Et puis il y avait des ado plus jeunes et plus populaires, qui se secouaient les neurones pour essayer de faire quelque chose qui n'etait pas déjà donné sur leur ZX81 ou Oric, en triturant un basic ou du language machine.

    Lesquels, d'apres vous, devinrent ces surdoués de l'info, capablees d'aller plus loin que ce que leur permettait un programme, capables donc de créativité ? Surement pas le premier groupe, les utilisateurs de IBM PC ou clones de cette époque.
  • tehar , 5 août 2009 19:04
    Tu es bien gentil mais pour avoir de la créativité et faire quelque chose que personne n'avait jamais fait, il fallait quand même des connaissances en informatique hein:p  connaissances acquise sur ces ordinateurs pour friqués. Le deuxieme groupe ne sont que des personnes qui appartenait au premier groupe mais qui ont eut la passion d'aller plus loin, c'est tout.

    A l'heure d'aujourd'hui, ya des utilisateurs windows qui font tout et n'importe quoi, des mac users un peu dans le même esprit du tout pret, et les utilisateurs linux qui bidouillent, mais peut on réellement dire que les utilisateurs linux sont tous à un niveau supérieur en programmation que des utilisateurs windows ou mac?

    Bien sur que non, car même sous linux, il y a une forte population, qui ne font que suivre des tutos ou copier/coller des lignes de commandes trouvés sur le net, dont ils n'ont aucune idées du fonctionnement et de l'application de chaque commande.
  • Mictateur , 5 août 2009 21:46
    Citation :
    L'histoire de Mon Petit Poney c'est pas très gentil pour les lectrices dont je fais partie !

    Bah ç'a pas été inventé pour les mecs hein ? :o 
    Bon alors ? :D 


    Sinon, GG pour l'article.