Comparatif : 2 à 8 disques en RAID 0/1

La plupart de ceux qui souhaitent créer un RAID s’intéressent d’abord aux performances. L’intégrité des données est rarement leur première préoccupation, et c’est pourquoi la majorité utilise une grappe composé de deux disques en RAID 0. Mais que se passe-t-il lorsqu’on augmente le nombre de disques utilisés dans ce type de configuration ? Est-ce efficace ? A quel moment arrive-t-on aux limites du RAID ? C’est ce que nous avons voulu déterminer dans cet article.

Les 8 disques durs Samsung utilisés

Notre but est simple, mais relativement ambitieux : passer au crible les modes de RAID les plus courants, en partant du plus petit nombre de disques possible et en allant jusqu’à 8 disques par grappe. Nous avons estimé que cela représentait le nombre maximum pour des machines d’utilisateurs avancés ou de petits serveurs, notamment parce qu’il est difficile de faire entrer plus de disques durs dans un boîtier normal sans avoir recours à l’eSATA. De plus, passer à un contrôleur RAID professionnel disposant de plus de huit ports nécessite d’utiliser des câbles à plusieurs canaux et des appareils très chers (type mini-SAS), au lieu d’un câble par disque.

Nous nous intéresserons aux modes RAID 0, RAID 1, et RAID 0+1, la plupart des cartes mères actuelles disposant de contrôleurs capables de créer des grappes de ce type.