Nokia aussi abandonnerait les composants Samsung

Les futurs concepts de Nokia seraient-ils dépourvus de puces Samsung ?Les futurs concepts de Nokia seraient-ils dépourvus de puces Samsung ?Nokia emboîterait le pas d’Apple et chercherait à se sevrer des composants de Samsung, selon AppleInsider qui affirme avoir obtenu cette information de sources expliquant que le Coréen profiterait de son partenariat avec le finlandais pour copier certains de ses designs et technologies.

Samsung aurait une mauvaise réputation

La réputation de Samsung dans ce domaine est loin d’être brillante et pour l’instant, la décision de justice la plus importante dans l’affaire qui l’oppose à Apple donne raison à Cupertino (cf. « Samsung coupable ! »). Le père de l’iPhone accuse la société coréenne de copier sciemment et illégalement ses designs. Reste à voir si le juge d’appel sera du même avis que le jury de première instance qui a reconnu Samsung coupable.

Les tensions entre les deux ont poussé Apple à privilégier les concurrents de Samsung pour ses mémoires et SSD (cf. « Apple abandonne Samsung pour Sandisk dans les SSD »). Les rumeurs continuent aussi de parler d’un abandon des usines coréennes au profit de celles de TSMC pour la fabrication du SoC Apple (cf. « Apple abandonnerait Samsung pour TSMC ») et l’arrivée du fondeur Taïwanais aux États-Unis au même moment où Apple veut fabriquer sur le Nouveau Continent renforce cette idée (cf. « TSMC ouvrirait une usine aux États-Unis »).

Perdre Nokia chagrinerait plus les actionnaires que Samsung lui-même

Samsung continue d’avoir une croissance exceptionnelle et le départ d’Apple va sûrement avoir un impact sur sa division semiconducteur, mais il ne sera pas notoire sur les chiffres globaux de l’entreprise. Le départ de Nokia, s’il est avéré, aurait un impact plus important.

Néanmoins, la division mobile du Coréen représente 58,5 % de son chiffre d’affaires total au quatrième trimestre 2012. Cela signifie que même si Nokia lui tourne le dos, son plus grand facteur de croissance et sa plus grande source de revenus (ses mobiles) reste intact. Le seul problème serait peut-être la confiance des investisseurs et actionnaires qui aime Samsung en raison de la diversité de ses activités.