Tom's video : la situation au Congo n'est pas nouvelle

Conflict Minerals, Rebels and Child Soldiers in Congo

Suite à la crise du Congo qu’un rapport d’Amnesty International a tenté de mettre en évidence (cf. « Amnesty International : un rapport alarmant sur les conditions de travail dans les mines de cobalt »), nous avons décidé de partager cette vidéo de Vice qui date de 2012 et qui montre une situation extrêmement proche de celle que l’on décrie aujourd’hui. Pour rappel, le rapport dénonce les conditions inhumaines dans les mines d'extraction du cobalt, un matériau utilisé dans les batteries aux ions lithium que l'on trouve dans un très grand nombre d'appareils électroniques, entre autres. Bref, le problème est très loin d’être nouveau. Le rapport suit une prise de conscience des grandes marques de la high-tech qui tentent de ne plus traiter avec les acteurs de ces conflits, à l'instar des propos d'Intel durant sa conférence du CES 2016. On ne peut maintenant qu’espérer qu’ils ne soient plus oubliés, comme ce fut le cas les années précédentes. La vidéo est en anglais, mais elle vaut vraiment le détour.


Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • tu es sur que tu ne t'es pas trompé de site de rédaction ?
    2
  • Citation :
    le rapport décrie les conditions inhumaines

    Du verbe "décrier" et non "décrire", donc.. Sauf qu'en français de France (je ne sais pas ce qu'il en ailleurs en Francophonie), on l'utilise dans le sens de dénigrer, discréditer, déshonorer, calomnier, diffamer (entre autres > http://www.la-definition.fr/definition/decrier et http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/d%C3%A9crier/22456)..

    "Dénoncer" aurait été plus simple et parfaitement compréhensible par tous car couramment utilisé dans ce cas.

    Sinon, pour "décrire", ça aurait été "décrit", avec un "t" ;) ...
    0
  • L'arbre qui cache la forêt. La France a passée les 30 glorieuses grâce au pillage de l'Afrique. Et on s'offusque aujourd'hui des traitements intolérables au Congo.
    Quand tout le monde aura pris conscience que son confort de vie à l'occidental est déterminé par le niveau d'exploitation d'une grande partie de la planète, il y aura déjà un net progrès.

    Alors de grâce, arrêter cette politique de l'autruche. Facile de se sentir révolté quand tout son mode de vie participe à cela.
    1