Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Conclusion

Diminuez la consommation de votre Phenom II / Core 2 Quad
Par

Nous avons donc passé en revue deux processeurs haut de gamme d'AMD et Intel avec deux cartes mères MSI récentes pour analyser les économies énergétiques réalisables grâce au sous-voltage des CPU. Bien entendu, nous voulions aussi sous-volter mémoire et chipset pour tirer parti du potentiel de ces composants, mais aucune des cartes mères que nous avons examinées en amont ne permettait d'ajuster leur tension à la baisse. Outre la MSI 790FX-GD70 pour Socket AM3 et la P45D3 Neo pour Socket LGA775 retenues dans le cadre de cet article, nous avons été regarder du côté des Asus P6T, Rampage II Gene, Gigabyte MA790FXT-UD5P et X48T-DQ6.

AMD Phenom II X4 : consommation en baisse de 17%, rendement en hausse de 11.6%

Avec la plus faible tension stable, la consommation en charge de la configuration AMD a pu être abaissée de 17 %. Vu que les performances sont restées constantes, cette baisse a pu se répercuter sur le rapport performance/Watt, en hausse de 11,6 % avec PCMark Vantage comme outil de mesure. Cependant, la technologie d'économie d'énergie Cool’n’Quiet de AMD réduit le potentiel d'économies énergétiques en underclocking, puisque le processeur bascule en permanence sur les paramètres par défaut quelque soit la configuration de la tension. La consommation s'est donc maintenue à 99 Watts dans tous les cas de figure.

Intel Core 2 Extreme : consommation en baisse de 20%, rendement en hausse de 13.8%

Le résultat fut encore plus convaincant avec la configuration Intel puisque la consommation à pleine charge s'est vue abaissée jusqu'à 20 % sans la moindre perte de performances. Sous PCMark Vantage, la performance par Watt a pu progresser de 13,8 %. Vu que la tension du processeur Intel avec SpeedStep activé dépend de la tension paramétrée dans le BIOS, nous avons pu diminuer la valeur en veille de façon significative là aussi, jusqu'à seulement 1,008 Volt. Ceci s'est traduit par des économies d'énergie de 8 % en idle.

Sous-voltage pour tout le monde ?

Nous avons été très agréablement surpris par les gains conséquents réalisés grâce au sous-voltage dans la mesure où nous pensions rencontrer des problèmes de stabilité bien plus tôt. Les deux plateformes ont montré que les processeurs modernes peuvent donc fonctionner avec des tensions significativement réduites. Ceci s'est traduit par une baisse de la consommation des plateformes comprise entre 17 et 20 % en pic d'activité.

Il faut toutefois s'assurer que les réglages d'underclocking sont stables, de même que nous recommandons une approche prudente des potentiels d'économie énergétique. Il est donc nécessaire de ne pas se focaliser sur une baisse de 16 % de la tension : à 10 %, la baisse de la consommation est déjà significative sans coûter un centime ni impacter négativement les performances !