Core i5 et i3 mobile : enfin la fin des Core 2 Duo ?

MobileMark 2007

Outre notre batterie habituelle de tests de performances et de consommation, nous avons également soumis l’Asus K42F et le HP Pavilion dv4-1555dx au benchmark « Productivity » de MobileMark 2007. Après avoir remplacé notre SSD Intel de 160 Go par un Seagate Momentus 5400.6 de 500 Go propre sur lequel nous n’avons installé que Windows 7 et le logiciel de BAPCo, nous avons obtenu les résultats suivants en matière de performances et d’autonomie :


Autonomie
Score performances
Arrandale (Asus K42F)
285 minutes
234
Penryn (HP dv4-1555dx)
235 minutes
209

L’Asus se démarque clairement tant en termes de performances que d’autonomie, mais il reste à prendre en compte la différence de capacité de la batterie de nos deux machines. Asus a équipé son portable d’une batterie Li-Ion de 63 Wh (14,4 V, 4,4 Ah) tandis qu’HP emploie une batterie de 47 Wh (10,8 V, 4,2 Ah).

Au vu de cet écart, il n’y a rien d’étonnant à ce que l’Asus ait remporté la victoire lors de cette épreuve. Si nous normalisons les résultats, nous pourrons déterminer qui est le vrai vainqueur :


Minutes
Watt-heures
Minutes/Wh
Arrandale (Asus K42F)
285
63
4,5 min/Wh
Penryn (HP dv4-1555dx)
235
47
5 min/Wh


Quand on calcule bien, on voit donc que le portable HP est en réalité plus durable par Wh disponible et que la seule raison pour laquelle il ne tient pas plus longtemps réside dans la faible capacité de sa batterie. Par conséquent, alors que la page précédente nous montrait à quel point le chemin parcouru par Intel en matière de consommation au repos était important, il n’en reste pas moins que les performances ont un prix. Il y a de fortes chances pour que la consommation de la plateforme Calpella soit inférieure à ce que nous avons mesuré aujourd’hui si nous parvenions à désactiver le Turbo Boost, mais malheureusement, l’EFI du portable d’Asus ne dispose d’aucune option à cet effet ; nous devrons donc nous contenter de suppositions pour l’instant.