Intel Core i7 990X : que vaut le processeur le plus puissant ?

Le lancement de Sandy Bridge en début d’année nous a rendu plus que dubitatifs quant à l’intérêt des Core i7-900 au sein de l’offre Intel : pourquoi aller mettre jusqu’à 1000 euros dans un hexacore à l’architecture d'ancienne génération quand un quad core bénéficiant des optimisations propres à Sandy Bridge peut s’en approcher moyennant 300 euros ?

Certes, le socket LGA1155 n’a pas encore eu le succès qu’on pouvait lui prédire jusqu’ici, et pour cause vu le bug qui affecte les chipsets H67 et P67. Ceci dit l’affaire est en passe d’être réglée puisque les cartes mères LGA1155 en révision B3 ont commencé à apparaitre en stock chez les principaux revendeurs. Dès lors, il est extrêmement tentant de partir sur un Core i5-2500K (dont le prix moyen est passé sous la barre des 200 euros) vu son très bon potentiel d’overclocking.

Toutefois, on reste captif des limitations très déplaisantes qu’Intel a mis en place au niveau de ses chipsets : quand on achète du P67, on perd complètement l’accès à Quick Sync. Quand on opte pour le H67, on ne peut pas exploiter le potentiel des processeurs série K faute de pouvoir modifier leur coefficient multiplicateur. Vu que l’on est quelque part perdant dans tous les cas de figure, les plus exigeants attendront comme nous l'avons vu le chipset Z68.

Core i7-9xx : une famille en crise ?

Revenons aux Core i7-9xx. Intel a récemment fait le ménage au sein de son offre, désormais plus réduite : Core i7-990X Extreme Edition, Core i7-970 (Gulftown) et Core i7-960 (Bloomfield). Les Core i7 920, 940, 950 comme le Core i7-980X sont quant à eux en voie d’extinction quand ils n’ont pas déjà disparu.

Bien entendu, Intel a du revoir sa grille tarifaire avec l’arrivée de Sandy Bridge, le Core i7-2600K changeant complètement la notion de rapport performances/prix à 300 euros et plus. Ainsi, les Core i7-960 et Core i7-970 sont respectivement tombés à 294 et 583 $ (prix pour 1000 unités), ce qui se traduit chez nous par 280 et 550 euros à l’heure actuelle. Sans surprise, le Core i7-990X hérite du prix de son prédécesseur et relève donc du composant mythique pour l’immense majorité d’entre nous.

Le socket LGA1366 a-t-il encore quelque chose pour lui ?

Au premier abord, on serait tenté de croire que les 36 lignes PCI Express 2.0 du X58 en font le chipset idéal pour le multi-GPU. Contrairement aux idées reçues, un SLI/CrossFire en 8x/8x n’est que très peu pénalisé par rapport à une connexion en 16x/16x, tandis qu’un pont NF200 permet d’excellentes performances en tri-SLI/CrossFireX sur les chipsets milieu de gamme. Le fait de jouer de façon régulière ne rend donc pas le socket LGA1366 incontournable pour autant.

Par ailleurs, nous avons fait une comparaison des architectures à fréquence égale lors de l’article dédié au lancement de Sandy Bridge. Il en était ressorti que les Core 2000 sont clairement plus performants à fréquence égale que les quad core Nehalem, tout en faisant mieux en termes de consommation et dissipation thermique grâce à un procédé de fabrication 32 nm très bien maitrisé. Le potentiel d’overclocking sur les i5-2500K et i7-2600K étant  excellent, on ne voit plus aucune raison de recommander un des Core i7 Bloomfield encore en circulation à ce jour, c'est-à-dire les i7-960, -950 et -930.

Il ne reste donc plus que les Core i7-970 et Core i7-990X, tous deux des modèles hexacore bénéficiant d’une gravure 32nm. Le fait est que ces processeurs peuvent offrir des performances allant au-delà de ce dont le Core i7-2600K est capable mais pour un marché extrêmement spécifique et restreint.

Le 990X bénéficie d'un coefficient multiplicateur débloqué qui se paye au prix fort : 950 euros en moyenne. Cette politique tarifaire élitiste est d’autant plus regrettable que les Core i5-2500K et i7-2600K proposent eux aussi un coefficient multiplicateur libre sans être positionnés à un tarif astronomique pour autant. Ceci dit, la principale question est de savoir si le core i7-990X est le processeur « grand public » le plus performant du marché, et si oui de quelle avance il dispose sur ses concurrents.