Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Du CPL qui consomme moins chez Broadcom

Par - Source: Broadcom | B 5 commentaires

Dans le monde du CPL, la majorité des puces sont fournies par Qualcomm/Atheros/Intellon (le premier a racheté le second qui avait acquis le troisième). Mais un autre acteur existe et va proposer des puces capables de travailler en IEEE 1901 et HomePlug AV 1.1 : Broadcom.

Concrètement, la puce BCM60321 est gravée en 40 nm et permet de travailler à 200 mégabits/s en théorie — les adaptateurs dépassent rarement 70 mégabits/s dans la pratique —. L'avantage du 40 nm est que la puce est très petite et intègre la majorité des composants nécessaires à un boîtier CPL : Broadcom annonce qu'il est possible de proposer des boîtiers mesurant 51 x 38 mm, ce qui est très compact. Autre avantage du 40 nm, la consommation : seulement 2,5 W en charge et 0,5 W en veille, ce qui est un peu moins que les modèles classiques.

Reste à voir si les différents constructeurs de boîtiers CPL vont adopter la nouvelle puce de Broadcom et surtout si la compatibilité est parfaite avec les boîtiers à base de puce Qualcomm, majoritaires sur le marché.

Commentaires
Afficher les 5 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • malfretup , 3 octobre 2011 11:56
    second n'est possible que s'il n'y a rien derrière, dans ce cas là on parle donc de deuxième
  • Sylvain37 , 3 octobre 2011 14:28
    Lapin compris :heink: 
  • Basilic et Pistou , 3 octobre 2011 16:45
    malfretupsecond n'est possible que s'il n'y a rien derrière, dans ce cas là on parle donc de deuxième

    Portnawak !!!

    D'après l'ATILF :

    SECOND, -ONDE, adj. et subst.
    I. Adj. et subst. [Adj. antéposé, subst. p. ell.] (Celui, celle, ce) qui vient immédiatement après le premier. Synon. deuxième.
    A. [Dans un ordre spatio-temp., dans une série]
    1. [Dans une suite temp., une chronol.] (Celui, celle, ce) qui vient immédiatement après le plus ancien.
    a) [En parlant d'une chose] « Chiquita! Chiquita! » À la seconde appellation, une fillette maigre et hâve (...) s'avança vers Agostin (GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 320). Survinrent deux grands orages successifs, le second dura trois jours entiers (CÉLINE, Voyage, 1932, p. 220). V. fois I A 1 b ex. de Dumas père, déjeuner2 B 1 rem. 1.
    SYNT. Second anniversaire, dimanche, jour, mois, siècle (de notre ère); seconde année, journée, nuit, quinzaine, semaine; seconde moitié du XXe siècle; second voyage; seconde attaque, entrevue, représentation, séance, tentative, visite.

    ...
  • headmaxIII@guest , 3 octobre 2011 16:55
    http://www.academie-francaise.fr/langue/questions.html

    Deuxième, second

    Longtemps, second a été la forme la plus courante, et certains grammairiens prétendaient réserver l’usage de deuxième aux cas où la série comprenait plus de deux éléments ; lorsque l’emploi de second s’est fait plus rare, on a voulu le réduire aux cas où la série ne comprend que deux éléments. Littré, déjà, contestait cette distinction qui jamais ne s’est imposée dans l’usage, même chez les meilleurs auteurs.

    L’unique différence d’emploi effective entre deuxième et second est que second appartient aujourd’hui à la langue soignée, et que seul deuxième entre dans la formation des ordinaux complexes (vingt-deuxième, etc.).

  • malfretup , 3 octobre 2011 17:20
    Ok je m'incline ;)