Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Le DaaS met le bureau dans le cloud

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 1 commentaire
Thèmes :

L'avenir du VDI (Virtual Desktop Infrastructure) passe-t-il par le Cloud ? C'est ce que laissent penser les premiers fournisseurs comme Desktone et l'apparition de nouveaux outils annoncés hier par Citrix.

On connaissait le PaaS, le SaaS, le IaaS… voici venir le DaaS : Desktop As A Service. Depuis des années, différents acteurs du Net tentent d’offrir des bureaux virtuels sous forme de services aux entreprises au travers d’offres purement Web à l’instar de myGoya, GlideOS, iCube, DesktopTwo, OODesk ou G.ho.st. Jusqu’ici le succès n’a jamais été au rendez-vous, ces offres étant trop éloignées de l’expérience d’un vrai PC.

Parallèlement, les entreprises commencent à déchanter quelque peu sur les promesses du VDI. Si leur mise en œuvre apporte des réponses concrètes notamment en matière de migration du parc vers Windows 7, leur gestion manque d’outils, les besoins en bande passante alourdissent les budgets et infrastructures réseaux, les besoins en baie de stockage serveur enflent. Surtout, la promesse d'économies est loin d'être tenue, car la densité de bureaux virtualisables sur un seul serveur est souvent insuffisante rapportée au prix des serveurs nécessaires et comparé aux coûts ridicules des PC autonomes actuels.

Et si finalement le meilleur moyen de faire du VDI était de passer par des offres en Cloud ? C'est en tout cas le pari engagé par la start-up américaine Desktone (www.desktone.com). Pionnière des offres DaaS « Desktop as a Service », elle se veut le moyen le plus simple et le plus abordable de déployer un bureau virtuel. Avec Desktone, une entreprise peut rapidement provisionner des bureaux virtuels Windows 7 ou Linux pour ses utilisateurs depuis n’importe quel périphérique, n’importe où, et sans avoir à déployer l’infrastructure nécessaire au support des VDI. La solution est à la fois disponible sous forme d’offre « Cloud Public » et sous forme de plateforme pour des fournisseurs ou des « Clouds privés ».

Reste que si ce « VDI in the Cloud » apporte une réponse concrète aux problématiques actuelles, le problème de la bande passante demeure et se fait même plus crucial encore. Citrix, qui depuis des années concentre ses efforts sur les différentes solutions possibles de bureau déporté, a annoncé hier un nouveau produit destiné à étendre les bienfaits de l’optimisation WAN au Cloud Computing : Son Citrix Branch Repeater 6 intègre une technologie exclusive (SmartAcceleration) pour faire de l’optimisation WAN non plus une infrastructure réseau mais une solution orientée services, grâce à différents mécanismes qui garantissent qualité de service et qualité d’expérience. C’est ainsi la première solution capable de hiérarchiser les postes virtuels en fonction des groupes d’utilisateurs et des stratégies définies (www.citrix.fr).

Commentaires
Afficher 1 commentaire.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • boub popsyteam , 18 mai 2011 12:33
    Ca ne fait que déplacer les problèmes et les couts en ajoutant en plus un intermediaire ...