Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Les déchets électroniques comme carburant

Par - Source: TG Daily | B 16 commentaires
Thèmes :

Le PC et l'écologieDes scientifiques roumains et turcs ont découvert le moyen de recycler des circuits imprimés afin d’en faire des combustibles.

Les déchets électroniques

Les avantages de cette découverte, si elle se concrétise, résoudront deux problèmes simultanément. Non seulement les déchets électroniques seraient réduits, mais en plus, cela fournirait une source d’énergie alternative. Il faut dire que le boom électronique que connait notre société et les cycles de renouvellement des produits grand public parfois relativement court font que l’on se retrouve avec un nouveau type de déchet qu’il est parfois difficile de gérer.

Recyclage

L’étude de ces chercheurs montre que les circuits imprimés peuvent êtres soumis à des températures extrême, puis une fois que l’on retire certains composants chimiques, tels que les substances toxiques, il est possible de retirer une huile qui peut servir à fabriquer du plastique, des produits grand public et peut être même utilisé comme carburant. Bref, si cela se concrétise, on pourra dire que changer d’ordinateur aide l’environnement.

Afficher 16 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Chklang , 15 mai 2008 06:16
    puis une fois que l’on retire certains composants chimiques, tels que les substances toxiques

    Et ces composants deviennent quoi??
  • Aimame , 15 mai 2008 08:22
    C'est une bonne question Chklang, mais tu peux te dire que 90% du produit est recyclé intelligemment alors qu'aujourd'hui rien est fais.... il restera toujours des déchet malheureusement. Mais si ça se fait c'est une bonne avancé :) 
  • Anonyme , 15 mai 2008 10:09
    Les produits dits toxiques sont le plus souvent les métaux contenus dans les circuits et composants : métaux ferreux, or, cuivre, étain, cadmium, plomb, mercure etc... Et la plupart de ces métaux sont déjà récupérables. Donc si en plus l'epoxy ou la bakelite du circuit imprimé proprement dit est recyclable pour en faire d'autres plastiques, effectivement c'est plus de 90% du circuit imprimé qui est recyclable. Génial :-D
  • Anonyme , 15 mai 2008 10:18
    "Bref, si cela se concrétise, on pourra dire que changer d?ordinateur aide l?environnement."

    J'espère sincèrement que c'est de l'humour :-(
  • jadu , 15 mai 2008 11:03
    tu sais, grosyeux, tout est bon pour certains pour avoir bonne conscience !
  • Arenot2be , 15 mai 2008 11:09
    N'importe quoi !!
    En quoi recycler du plastique ou faire du carburant aide l'environment?
    Certe il y aura moi de déchets mais pour les reclycler non seulement il faut polué puis ensuite l'utilisateur lui meme
    de ses plastique et carburant polura de toute façon...
  • murphy2712 , 15 mai 2008 11:37
    Ne soyez pas pessimistes, le rapport puissance électrique/puissance de calcul des pc s'améliore énormément donc changer des vieux pc fait gagner beaucoup en économie d'énergie => meilleur pour l'écologie.
    En changeant un pc de bureau avec écran cathodique par un pc portable on gagne beaucoup en matière premières et en consommation électrique.
  • Anonyme , 15 mai 2008 11:58
    C'est là qu'on a biaisé ton point de vue murphy2712 :
    Changer un apareil ce n'est surement pas une économie de matières premières. Si tu comptes en plus l'énergie pour le fabriquer, (fondre les métaux, transport...) le remplacement coûte très cher.

    Le recyclage n'est qu'un moyen de limiter de dégâts, il ne rachète pas l'impact de la consommation.
  • murphy2712 , 15 mai 2008 12:11
    Je suis d'accord avec vous, mais je précise que tout remplacement n'est pas "forcément" négatif :
    - si on achète principalement d'occasion, pas de dépenses d'énergie supplémentaires en fabrication pour le nouveau,
    - si on revends au lieu de jeter (même sur ebay à 1euro!) on ne perds pas l'énergie de fabrication de l'ancien.

    Bref : jetez peu et recyclez !

    Et bien sûr que "changer d?ordinateur aide l?environnement" c'est ironique ! La bonne phrase est "changer d?ordinateur sera moins pire pour l?environnement".
  • murphy2712 , 15 mai 2008 12:13
    Tiens, la news est rédigée avec des apostrophes à droite qui ne passent pas dans les commentaires et deviennent des points d'interrogation : `
  • murphy2712 , 15 mai 2008 12:43
    Zut l'apostrophe à droite c'est plutôt : ? (pas sur le clavier en fait)
  • shooby , 15 mai 2008 12:59
    Arenot2beN'importe quoi !!En quoi recycler du plastique ou faire du carburant aide l'environment?Certe il y aura moi de déchets mais pour les reclycler non seulement il faut polué puis ensuite l'utilisateur lui memede ses plastique et carburant polura de toute façon...


    C'est le même principe qu'avec les biocarburants, qui polluent moins que le pétrole car le CO2 qu'emet le pétrole a été emprisonné il y a des millions d'année et est ajouté aujourd'hui au CO naturel, alors qu'avec les biocarburants le CO rejeté a été absorbé il y a deux ans maximum, donc on ne l'ajoutes pas.
  • turlupin en ptard , 15 mai 2008 14:24
    Il faut réduire la consommation, pas chercher de nouvelles façons de satisfaire une boulimie consumériste d'occidentaux gavés.

    Les biocarburants en sont l'exemple type et vont probablement causer des millions de morts par les famines qu'ils vont engendrer.

    Quant au recyclage des ordinateurs, personne n'est disposé à en supporter le coût, avec pour conséquence la "délocalisation" des pollutions afférentes à leur cycle de vie de plus en plus court.

    Tant que les consommateurs se laisseront intoxiquer par la publicité et achèteront non en fonction de leurs besoins mais du souci de paraître, rien ne pourra s'arranger par un coup de baguette technologique.

    Et pas seulement dans le domaine informatique.

    Il n'y a pas de solution TECHNIQUE à un problème POLITIQUE

    Ne pas comprendre ça est la source de toutes les désillusions.
  • turlupin en ptard , 15 mai 2008 14:30
    murphy2712 changer des vieux pc fait gagner beaucoup en économie d'énergie = meilleur pour l'écologie.

    Pas forcément.

    On doit toujours faire le bilan écologique global pour dire ce qui est mieux.

    On peut espérer que, dans un avenir pas trop lointain, la production d'énergie utilisera plus de sources renouvelables et donc aura moins d'impact négatif sur l'environnement.

    Si on suit ton raisonnement il faudrait changer d'ordinateur le plus souvent possible, idem pour les voitures, les réfrigérateurs, etc...

    Tu négliges l'importance de l'énergie consommée par la fabrication, le transport et la destruction (ou recyclage) de tout ceci, sans même compter l'impact des substances complexes (plastiques et alliages de métaux lourds) larguées dans l'environnement.

    Quand on parle de bilan global c'est parce que tout doit être pris en compte (ce qui n'est pas si simple) et rapporté à la durée de vie du produit.
  • murphy2712 , 15 mai 2008 15:46
    +1 pour le bilan global

    "Les biocarburants en sont l'exemple type et vont probablement causer des millions de morts par les famines qu'ils vont engendrer."
    Attention, il faut distinguer les biocarburants de première et seconde génération ! La première est issue de produits alimentaires simples/champs et la seconde se focalise sur la non-compétition des cultures alimentaires (bois, paille, algues...) et le bilan énergétique/lutte contre les gaz à effet de serre.

    "Tu négliges l'importance de l'énergie consommée par..."
    Non, j'ai aussi écris "Bref : jetez peu et recyclez !"

    "Si on suit ton raisonnement il faudrait changer d'ordinateur le plus souvent possible, idem pour les voitures, les réfrigérateurs, etc..."
    Non, j'ai écris VIEUX !

    Et si on extrapole ton raisonnement il ne faut pas changer de voiture...sachant que 60% de la pollution auto est causée par les 20% plus anciennes ! (selon Peugeot)
    Il y a un juste milieu entre pas changer et changer tout le temps !
  • shooby , 15 mai 2008 17:29
    turlupin en ptardIl faut réduire la consommation, pas chercher de nouvelles façons de satisfaire une boulimie consumériste d'occidentaux gavés.Les biocarburants en sont l'exemple type et vont probablement causer des millions de morts par les famines qu'ils vont engendrer.Quant au recyclage des ordinateurs, personne n'est disposé à en supporter le coût, avec pour conséquence la "délocalisation" des pollutions afférentes à leur cycle de vie de plus en plus court.Tant que les consommateurs se laisseront intoxiquer par la publicité et achèteront non en fonction de leurs besoins mais du souci de paraître, rien ne pourra s'arranger par un coup de baguette technologique.Et pas seulement dans le domaine informatique.Il n'y a pas de solution TECHNIQUE à un problème POLITIQUENe pas comprendre ça est la source de toutes les désillusions.


    Alors là tu n'y est pas du tout turlupin sur les deux premeirs point, car :

    - en ce moment ceux qui consomment le plus ne sont pas les occidentaux, mais la Chine et l'Inde. Les occidentaux eux commencent a réduire leur consommation de carburants, le problème c'est que cette baisse ne comble pas la hausse des deux pays cités ci dessus.

    - les biocarburants ne sont pas responsables de la famine dont les médias parlent. Ainsi une étude du Dr Joseph Schmidhuber, de l'organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), publiée en avril 2007, indique que les terres disponibles pour l'agriculture dans le monde sont estimées à 41,88 millions de km2 , alors que seulement 15,06 millions de km2 sont effectivement utilisés et seulement 0,11 million de km2 sont utilisés pour les biocarburants. Bref les terres utilsiées pour els biocarburanst sont trop peu nombreuses pour causer le problème, et même Monsieur Boonekamp (de l'OCDE) a déclaré récemment que « l'impact des biocarburants sur les prix agricoles a été surestimé », puis « Biocarburants ou pas, le monde serait confronté à cette pénurie ». Alors pourquoi certainsx pseudos experts ont été dire le contraire ? Tout simplement parce qu'ils travaillent pour certains pétroleirs, des entreprises qui donc n'ont pas interet a avoir un concurrent, cela se comprend.

    Par contre pour la suite je te suis