Dell n'apprécie pas le mot Windows dans Windows RT

DellDell

Le cas Surface

Microsoft joue aussi sur l'ambiguité et les différences avec les tablettes Surface. Le modèle sous Windows RT a une bonne automonie et est vendu à un prix correct, mais ne fait pas tourner les applications Win32 alors que la Surface Pro, onéreuse, est dotée d'un processeur x86 mais aussi d'une autonomie assez faible, de l'ordre de 4 heures.

Microsoft a fait un choix avec la version ARM de Windows et ses limites : l'appeller Windows RT. Si Windows 8 pour ARM est assez proche de la version classique pour les processeurs en architecture x86, elle a un défaut : elle casse toute rétrocompatibilité.

Dell aurait conseillé de changer de nom

Visiblement, chez Dell, on trouve qu'appeler un système Windows alors qu'il ne fait pas tourner les applications « Windows », c'était une assez mauvaise idée, source de confusion pour le public. Et un responsable de Dell, Jeffrey Clarke, en aurait même discuté directement avec Steve Ballmer, le patron de Microsoft, qui aurait répondu — avec raison — que la marque Windows est très connue et que capitaliser sur cette dernière était une évidence.

Dans le monde du high-tech, il y a d'ailleurs deux écoles : ceux qui pensent que la marque Windows est importante et ceux qui espèrent que Microsoft abandonnera un jour le nom en question pour le système destiné aux tablettes (Windows RT) et celui destiné aux téléphones (Windows Phone). Si Windows RT est assez proche de Windows 8 (avec quelques différences, dont la quasi-absence d'applications... fenêtrées), c'est différent pour Windows Phone. Le système n'a en commun avec Windows 8 que l'interface Metro, alors que la parenté était bien plus visible avec Windows Mobile (anciennement Pocket PC) et son menu démarrer.

Et vous, que pensez-vous du choix de Microsoft ?