Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Microsoft fragilise la démocratie russe

Par - Source: New York Times | B 19 commentaires

Plusieurs associations manifestants contre le gouvernement de Monsieur Medvedev ont été victimes de raids suite à l’aide de Microsoft, les autorités utilisant l’excuse de la lutte contre le piratage.

Microsoft n’apporte pas de correctif aux violation de la liberté d'expression

L’exemple cité par le New York Times est celui de Baikal Environmental Wave, une association dénonçant la réouverture d’une usine de papier par Vladimir Poutine au détriment écologique du lac Baikal. En janvier dernier, des policiers russes, en habits civils, sont tout simplement rentrés dans les locaux du groupe et ont confisqué leurs ordinateurs. Les machines ont été rendues en juillet après que le contenu des disques durs ait été copié et que des sympathisants de l'association aient été interrogés. La justice russe a simplement affirmé qu’il s’agissait d’une opération de lutte contre le piratage.

L’association, qui affirme avoir acheté les licences nécessaires pour éviter de donner une excuse aux autorités russes et qui a montré les disques et reçus aux policiers qui n'en ont pas fait cas, et aux journalistes, s’est tournée vers Microsoft pour lui demander de témoigner de son innocence. L’éditeur a refusé d’apporter son aide, se distançant complètement de cette affaire.

L’écran bleu de la mort fait planter les droits de l’homme

Le plus grave est que, selon le New York Times, Microsoft aurait assisté les forces de police russes dans ces raids aux portées plus politiques qu’électroniques. La firme a d’ailleurs reconnu les faits, tantôt affirmant qu’elle avait été obligée de coopérer par les autorités russes, tantôt expliquant qu’elle n’avait pas été suffisamment attentive et qu’elle ferait plus attention à la manière dont elle conduit ses affaires avec le Kremlin.

L’article a eu le grand mérite de lever le voile sur une situation qui dure depuis des mois et qui a poussé de nombreuses associations de droits de l’homme, y compris Moscow Helsinki Group, à contacter Redmond et dénoncer ses agissements. Le gouvernement russe est un gros client de Microsoft qui n’hésite pas à se plier en quatre pour le satisfaire (cf. « Microsoft ouvre le code de Windows aux Russes »).

Le quotidien a aussi publié un reportage vidéo très intéressant.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • maxix , 13 septembre 2010 03:34
    L’article a eu le grand mérite de lever le voile sur une situation qui dure depuis des mois et qui a poussé de nombreuses associations de droits de l’homme [...] a contacté Redmond et dénoncé ses agissements.
  • maxix , 13 septembre 2010 03:36
    le contenu [...] aient été copié
  • Anonyme , 13 septembre 2010 08:24
    Il faut donc utiliser Linux avec des partitions de données cryptées !!!
  • Afficher les 19 commentaires.
  • -4 Masquer
    lologagny , 13 septembre 2010 08:30
    Je reconnais bien là micro-soft.
  • Anonyme , 13 septembre 2010 09:33
    "Je reconnais bien là micro-soft."

    allons, allons !! indiquons plus tot les sociétés qui ne se plier en quatre pour satisfaire le Kremlin (ou un autre pays), c'est moins long
  • magellan , 13 septembre 2010 10:52
    Hum... On peut reprocher à Microsoft d'être actif dans ces actions, mais on doit aussi réduire cette critique parce que:
    - C'est une société, donc voulant faire du fric. Rien de philanthropique dans son action mondiale, c'est le bénéfice qui est sur l'étendard.
    - En refusant de collaborer, Ms se serait alors mis en situation délicate, incitant indirectement l'état russe à s'associer à d'autres partenaires (Linux par exemple)
    - Ms n'est pas la seule société à agir de la sorte:
    * Yahoo a été accusé d'avoir participé à des rafles de "résistants" numériques en Chine.
    * Google n'a réagi face à la censure qu'après avoir été "attaqué" par des pirates Chinois. Et à aujourd'hui rien ne prouve qu'ils ne se soient pas entendus.
    * J'attends le pire de Facebook, car techniquement la société est susceptible de donner libre accès aux informations privées des gens... en sachant que les dites personnes se sont volontairement soumises à big brother.

    Enfin bon, sorti de ça, ça le légitime pas la collaboration active, ça l'explique :/ 
  • zorro3364 , 13 septembre 2010 11:05
    pas obliger de passer sur linux, truecrypt fonctionne très bien sur windows....
  • magellan , 13 septembre 2010 11:15
    zorro3364pas obliger de passer sur linux, truecrypt fonctionne très bien sur windows....

    Il fonctionne très bien, mais cela n'empêche pas non plus que l'immense majorité des gens utilisant windows ignorent cette possibilité, et qui plus est se contentent d'utiliser, sans réfléchir à la sécurité. De là, évidemment, le problème serait réitéré sur Linux, mais, soyons francs, celui ou celle qui choisirait un Linux serait déjà plus avertie concernant les problèmes de sécurité, non?
  • lateo , 13 septembre 2010 11:44
    Linux n'est pas une solution magique, mais au moins ceux qui utilisent du libre ont quand même nettement moins de chance de se faire chopper pour violation de licence ^^
  • magellan , 13 septembre 2010 12:00
    Citation :
    Linux n'est pas une solution magique, mais au moins ceux qui utilisent du libre ont quand même nettement moins de chance de se faire chopper pour violation de licence ^^

    Tout à fait: je parle de Linux pour deux raisons.
    - Linux règle l'immense majorité des soucis de licence
    - Linux est majoritairement utilisé par des gens sensibles à la problématique de coût (licence justement) mais aussi de sécurité (administration, crypto...)

    D'où l'idée. Après, aucun OS n'est "magique", nombre d'outils sont disponibles pour préserver la donnée sur "tous" les OS (je n'ai pas de visibilité sur Mac).
  • lightpunk , 13 septembre 2010 12:33
    Il ne font pas de politique ils font des affaires !
    Et les évènements autant actuel que passé (historique) nous prouves que les choses n'ont pas bien changé.

    Un document Arté sur le commerce des grosses entreprise américaine avec le régime Nazi :( dites, j'ai gagné un point godwin ?)
    http://www.dailymotion.com/video/xepjc6_l-histoire-cachee-du-petrole-3-6_webcam?start=889#from=embed
    (partie d'un documentaire sur l'histoire caché du pétrole)

    Il ne faut pas en attendre plus d'eux, ni se laisser berner par un positionnement marketing. Les seuls garants efficaces et légitimes des politiques d'entreprises (ou des gouvernements d'ailleurs) c'est nous (le peuple), par notre vigilance et nos actions quelles soient petite ou grande, préoccupation déclaré, usages, manifestation, action de résistance .

    Des milliers de courriers adressé à microsoft france d'utilisateur s’inquiétant de la position de la firme vis à vis des droits de l'homme et remettant en question leurs usages des outils microsoft, ça peut avoir je pense pas mal de répercutions (et si cela viens de PME d'autant plus)
  • magellan , 13 septembre 2010 13:37
    NOTA: un point Godwin ne s'obtient pas, il s'atteint.

    http://sebsauvage.net/comprendre/godwin/
  • back6 , 13 septembre 2010 13:51
    Ca fait un peu rire quand même d'aller critiquer microsoft parce que les sentences de mort sont écrites avec word.
  • magellan , 13 septembre 2010 14:05
    Citation :
    Ca fait un peu rire quand même d'aller critiquer microsoft parce que les sentences de mort sont écrites avec word.

    Erreur de lecture:
    Ce n'est pas que l'outil est utilisé pour une action déloyale dont il s'agit, là, on parle de Ms prêtant assistance à l'état Russe pour inspecter le contenu des données d'un utilisateur lambda. il s'agit donc de collaboration.

    Si je faisais une analogie: Laguiole fabrique des couteaux. On n'accusera pas d'homicide la firme parce qu'une personne a utilisé un de leurs couteaux pour tuer. En revanche, si Laguiole aide à ficeler la victime, il s'agira là d'une complicité, ce qui est totalement différent.
  • 1815 , 13 septembre 2010 14:30
    heu, le piratage ca concerne pas juste les produits microsoft, hein.
    de la je vois pas pourquoi ils ont ete cites.
  • magellan , 13 septembre 2010 14:47
    Citation :
    heu, le piratage ca concerne pas juste les produits microsoft, hein.
    de la je vois pas pourquoi ils ont ete cites.

    C'est qu'ils sont incriminés comme servant de prétexte aux enquêtes. Le point d'appui de la saisie est le piratage des produits MS... Mais dans l'absolu, tu as tout à fait raison: une enquête sur le piratage ne se cantonne jamais aux produits Microsoft.

    http://www.boingboing.net/2010/09/12/russian-cops-use-exc.html
  • maxix , 13 septembre 2010 18:52
    lateoLinux n'est pas une solution magique, mais au moins ceux qui utilisent du libre ont quand même nettement moins de chance de se faire chopper pour violation de licence ^^

    Ouais mais du coup on te prends pour un hacker :D 
  • Mictateur , 15 septembre 2010 16:56
    Citation :
    * J'attends le pire de Facebook, car techniquement la société est susceptible de donner libre accès aux informations privées des gens... en sachant que les dites personnes se sont volontairement soumises à big brother.

    Facebook n'a pas de client 'corporate', juste des agences de pub. Je crois qu'on est un peu sauvés sur ce coup-là. ;) 
  • magellan , 15 septembre 2010 18:33
    Citation :
    Facebook n'a pas de client 'corporate', juste des agences de pub. Je crois qu'on est un peu sauvés sur ce coup-là. ;) 

    Oui, mais non: je ne me fais aucune illusion sur les dites agences, si on leur annonce discrètement "livrez nous l'information, ou oubliez votre clientèle chez nous"... je vois bien leur réaction. Facebook n'a jamais été très clair ni très respectueux de la vie privée, alors fournir (contre rétribution si nécessaire) des infos sur ses utilisateurs, je les en crois pleinement capables.