Doom n'est plus « verboten » outre-Rhin. Mais Doom II le reste.

Dans le monde des FPS, il y a l'avant Doom et l'après Doom. Sauf en Allemagne : le jeu — qui date de 1993 — avait été interdit à cause de sa violence. Mais à l'heure des moteurs 3D photoréalistes, la commission qui gère les interdictions a indiqué que le jeu n'est plus vraiment réaliste et que les graphismes sont plutôt rudimentaires actuellement — à l'époque, il suffisait d'un processeur 32 bits avec une FPU pour commencer à profiter de Doom en 320 x 240 — . Et de ce fait, Doom n'est plus interdit, mais se voit « simplement » déconseillé au moins de 16 ans, comme des jeux plus récents tels que Gear of War 3. 

Cette décision peut paraître étonnante, surtout après pas loin de 20 ans, mais rappelons que le marché du « nostalgeek » est très grand et que Doom est distribué sur autre chose que les PC : une version iOS existe par exemple.

Notons enfin que si Doom n'est plus interdit, ce n'est pas le cas de la version américaine de Doom II, Hell on Earth. Pas parce que le jeu est plus violent que l'original (ce qui n'est pas le cas), mais simplement parce que cette version intègre deux niveaux secrets qui reprennent le design de niveaux de Wolfenstein 3D, un des jeux précédents de la société. Et que ces niveaux contiennent des représentations de croix en forme de svastika, ce qui est interdit en Allemagne (un des niveaux contient aussi un clin d'oeil à Commander Keen).

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • pffffiuuuu, ils ne rigolent pas les allemands !
    0
  • sans rire, ils n'ont pas des sujets plus importants à traiter plutôt que de "bosser" sur des trucs comme ca ?
    Ca ne serait pas une piste pour faire des économies dans le budget des états .. ? :D
    0
  • Quand les gens comprendront qu'il n'a pas de corrélation entre jeux vidéos et violence mais plutot entre parents et enfants...
    0